Switch : Nintendo martèle qu’il n’y aura ni nouvelle console, ni baisse de prix

Le patron de Nintendo Shuntaro Furukawa a répété au détour d’une interview qu’il n’y aura pas de nouvelle console Nintendo Switch, ni de baisse de prix. La firme préfère se concentrer d’un côté à atteindre des objectifs de ventes de 20 millions d’unités par an.

Nintendo Switch

Au détour d’une interview accordée à Sankei News, le nouveau président de Nintendo Shuntaro Furukawa a répété que la firme ne lancerait pas de nouvelle console Nintendo Switch. Le constructeur de consoles et éditeur de jeux vidéos souligne que les ventes restent excellentes et préfère se concentrer sur son objectif de ventes annuel de 20 millions de consoles. Un objectif que le responsable juge à la fois « ambitieux et atteignable » et qui est la raison pour laquelle jusqu’ici, selon lui, Nintendo « n’a pas planché sur des modèles pouvant lui succéder et des réductions de prix ».

Lire aussi : Nintendo Switch – 2 millions de ventes en France, un carton depuis son lancement !

Nintendo Switch : pas de nouvelle console ou de baisse de prix à l’horizon

Lancée il y a deux ans la Nintendo Switch a été la belle surprise de 2017 sur le marché des consoles. Un concept de console hybride salon/portable, avec manettes bluetooth incluses (on peut jouer à deux sans acheter d’accessoire) qui s’associe à des licences de qualité comme Zelda Breath of the Wild, Mario Kart 8 ou à des concept révolutionnaires tels que Nintendo Labo. Or depuis sa sortie, certains joueurs attendent une seconde itération améliorée, avec par exemple un SoC plus puissant et un écran de meilleure définition.

Lire aussi : n’attendez pas de nouvelle Nintendo Switch pour craquer, il n’y en aura pas

Une idée que Nintendo a déjà rejeté à plusieurs reprises. A long terme à en croire Shutaro Furukawa n’exclut également pas de se détacher purement et simplement des « consoles de salon » – potentiellement une révolution pour une entreprise qui a marqué l’histoire du jeu vidéo avec ses consoles. Mais cette déclaration pourrait tout aussi bien être une manière de dissimuler l’envie de Nintendo d’innover encore avec un appareil qui profite de nouvelles technologies comme le cloud pour casser les codes. La firme n’hésite par ailleurs plus à miser sur les jeux mobiles après avoir longtemps refusé de lancer des jeux pour cette plateforme.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Nintendo Switch : ce développeur installe Android sur la console

Ce développeur fou tente de transformer sa Nintendo Switch en tablette Android. Pour y parvenir, il exploite une faille découverte dans le SoC NVIDIA Tegra X1 de la console par un célèbre hacker. Explications.  Un développeur du nom de ByLaws travaille sur le portage d’Android sur…

Nintendo Switch : un casque VR disponible dès 2019

À de nombreuses reprises, Nintendo a fait part de ses doutes concernant le marché de la VR, mais la firme aurait visiblement changé d’avis. Les sites Nintendo World Report et GoNintendo nous apprennent que Big N est en train de travailler…

Nintendo mise tout sur les jeux pour smartphone

Le président de Nintendo annonce que la firme va se concentrer davantage sur le marché des jeux vidéo pour smartphone. Dans une interview accordée à un site japonais, il promet plus de jeux blockbuster destinés aux plateformes mobiles, un marché…

Nintendo lancerait une Switch Pro et une Switch Lite en 2019

La Nintendo Switch pourrait se décliner en deux nouvelles versions en 2019 : une lite moins chère et une Pro plus haut de gamme, équipée notamment d’un nouvel écran. Cette année pourrait être exceptionnelle pour la console en termes de…

Nintendo : tolérance zéro avec les pirates

S’il vous prend l’idée de pirater une console Nintendo, oubliez. Le géant japonais multiplie les procédures judiciaires pour condamner les pirates. La firme veut appliquer la tolérance zéro.

Nintendo annonce la fin des NES et SNES Classic Mini !

Après les fêtes de fin d’année, les NES et SNES Classic Mini n’existeront plus. Nintendo a annoncé la fin de leur production, comme il l’avait prévu. La marque souhaite mettre en avant sa Switch et son magasin Nintendo e-Shop.