Steam tue le jeu vidéo sur PC, accuse un ex-employé de Valve

 

Un ancien développeur de Steam critique la politique de Valve et affirme que l’entreprise était en train de tuer le jeu sur PC en imposant une commission de 30% aux éditeurs, un taux jugé trop élevé et qui a pour conséquence de réduire la marge et la créativité des studios. Cette situation explique la montée en popularité du nouveau venu Epic Games Store qui selon lui est en train de remettre les pendules à l’heure.

Steam vs Epic Games Store

Richard Geldreicha, un développeur qui a servi chez Valve entre 2009 et 2014 a visiblement gardé la dent dure contre son ancien employeur. Dans une série de tweets, il exprime sans ambages tout le bien qu’il pense de Steam qui selon lui « était en train de tuer le jeu sur PC ». Une affirmation plutôt surprenante qu’il appuie par l’argument de la commission nuisible pour les développeurs. Avec 30% de taux de commission, on est au dessus de la limite de l’indécence. C’est le même reproche qui est fait à Apple par de nombreux développeurs, dont Spotify.

Steam vs Epic Game Store : un ancien développeur de Valve a choisi son camp

Les déclarations de Richard Geldreicha interviennent dans un contexte marqué par la rivalité grandissante entre Steam et Epic Game Store, son nouveau concurrent. Epic décroche de plus en plus des exclusivités (Metro Exodus, Borderland 3), ce qui n’est pas du goût de Valve et encore moins des joueurs.

« Je pense que les gamers vont se plaindre pendant longtemps, car ces exclusivités ne vont pas s’arrêter là. Cela pourrait continuer au-delà de la prochaine année. Steam restera sur des jeux indépendants ou de seconde zone pendant qu’Epic Store arrachera les titres AAA. C’est dans cette direction que va le marché actuellement », a déclaré le développeur sur son compte Twitter.

Selon lui, Steam va de plus en plus faire fuir les développeurs vers l’Epic Store qui ne prélève que 12% de commission, laissant 88% des revenus aux studios. C’est beaucoup plus intéressant pour eux que les 30% prélevés par Steam. Une commission de 12% permettra aux développeurs d’investir davantage dans leurs jeux grâce à leur marge plus importante. « Valve a pendant longtemps abusé des partenaires et de ses salariés », conclut Richard Geldreicha visiblement très remonté contre son ancien employeur.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Sony PS5 vue arriere horizontale
PS5 : Micromania propose de rembourser les acomptes face à la pénurie

La PS5 est en rupture de stock. Face à la pénurie de consoles Sony et l’allongement des délais de livraison, Micromania propose désormais aux acheteurs de rembourser leur acompte et d’annuler leur réservation. Si vous avez précommandé votre PlayStation chez Micromania, l’enseigne…