Steam : attention, ces mods sont truffés de malwares !

 

Chaos, un moddeur très connu des fans de Cities Skyline, s’est servi de ses créations pour diffuser de nombreux malwares via Steam. Pour ne pas se faire attraper, il a même empêché les équipes de développement d’aller vérifier son code. Les mods infestés ont depuis été retirés de la plateforme.

Crédits : Steam

Bien souvent, les mods existent pour faciliter la vie des joueurs. Capables de rendre d’excellents jeux encore meilleurs, leur utilisation s’est largement démocratisée ces dernières années en grande partie grâce à leur installation beaucoup plus simple qu’auparavant. Malheureusement, cette popularité nouvelle attire les convoitises d’individus mal intentionnés, notamment pour déployer des malwares à grande échelle. Si vous êtes un joueur de Cities : Skyline, on vous conseille vivement de ne rien télécharger jusqu’à nouvel ordre.

En effet, l’un des moddeurs les plus connus du jeu, se faisant (très justement) appeler Chaos, a diffusé de nombreux malwares auprès des fans du jeu. Pour cela, il a utilisé une version remodelée de Harmony, un mod extrêmement important puisqu’il permet à de multiples autres mods de fonctionner correctement. Il a ensuite recréé d’autres mods populaires, qu’il a infestés de malwares en tout genre. Dans la description, il indiquait que sa version de Harmony était nécessaire pour les faire fonctionner.

Des mods populaires sur Steam renferme des malwares pour miner du Bitcoin

Pour ne rien arranger, Chaos a volontairement bridé les performances de ses mods afin d’inciter les joueurs à télécharger d’autres de ses créations sur ses propres conseils. Chaos « a ajouté de faux messages d’erreur dans ce mod qui se déclencheraient si vous utilisiez la version originale de Harmony, attirant les utilisateurs vers sa version », explique un modérateur de Cities : Skyline. « Il a ensuite mis en place une liste de contrôle d’accès qui bloquait certains identifiants Steam pour l’utilisation de leurs mods ou l’interrogation de leur code. »

Sur le même sujet : Steam dévoile la configuration moyenne des joueurs PC, elle est beaucoup moins chère que prévu

Ces identifiants Steam sont ceux des créateurs du jeu, ainsi que des modérateurs. Par cette technique, Chaos est parvenu à ne pas se faire repérer en empêchant ces personnes de consulter le code de ses mods. « Chaos peut ensuite déployer à distance le code de son choix auprès des utilisateurs, simplement en publiant le code mis à jour sur son GitHub. Il n’y a pas de validation par Steam, GitHub, ou une tierce partie. Cela pourrait exposer [les joueurs] à des keyloggers, des virus, des logiciels de minage de bitcoin, littéralement n’importe quoi. »

Valve a annoncé le retrait de la circulation des mods de Chaos, ainsi que le bannissement du développeur de sa plateforme. Mais beaucoup craignent qu’ils ne reviennent sous une nouvelle identité.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !