Sony veut faire de sa future voiture une PS5 qui roule

 

Sony va créer une nouvelle division dédiée à la mobilité. Elle sera chargée de développer la future voiture électrique de Sony. Le futur patron de la division a détaillé l’objectif de la firme : transformer la voiture à l’image du téléphone devenu un smartphone. Autonome, connectée, elle servira de centre multimédia nomade.

sony vision-s 02 divertissement et jeu en streaming

Au début du mois, nous avons relayé dans nos colonnes le lancement au CES de Las Vegas de Vision-S 02, le deuxième concept de voiture électrique développé par Sony. Ce prototype suit Vision-S, dévoilé un an auparavant. La particularité du second modèle est d’embarquer davantage de capteurs afin qu'elle se déplace en toute autonomie même en milieu urbain. Vous pouvez retrouver en fin de cet article une vidéo officielle de présentation.

Lire aussi – Cybertruck : des photos du nouveau prototype font surface

Si la Vision-S 02 reste un prototype, cette voiture électrique dévoile plus précisément quels sont les plans de Sony pour la voiture électrique de demain. La Vision-S 02 embarque par exemple une connexion 5G qui lui permet bien évidemment de s’orienter et de se diriger, mais aussi de se connecter à des services à distance. Un exemple : il serait possible de jouer en streaming sur PS Now ou en Remote Play à partir d’une PlayStation 5.

La voiture de demain sera faite pour jouer et se divertir

Mais ce n’est qu’un début. La vision de Sony sur le futur de l’automobile est ultra connectée et ultra multimédia. C’est ce qu’explique Izumi Kawanishi, directeur général chez Sony qui prendra en charge Sony Mobility, la nouvelle division que la firme japonaise va créer au printemps 2022. Il a accordé une interview à l’agence de presse Reuters. Et selon lui, la voiture deviendra petit à petit un centre multimédia nomade où les passagers pourront se divertir et s’informer pendant leur trajet.

Izumi Kawanishi rejoint d’ailleurs Elon Musk sur l’évolution de l’automobile à moyen terme : à l’image du téléphone basique devenu smartphone à la fin des années 2000, la voiture va gagner en intelligence pour devenir plus « smart ». Évidemment, l’expertise de Sony en audio, en vidéo et en jeu serait très utile. Mais pas uniquement. Sony devra aussi s’associer à des partenaires pour concevoir les autres éléments du véhicule.

Le dirigeant est convaincu que cette activité deviendra une forte source de revenus pour le groupe. Des équipementiers sont déjà associés à son projet : Valeo et Bosch. Mais Sony cherche un constructeur automobile. Reuters évoque le nom de Magna, la marque canadienne qui a déjà signé un accord de sous-traitance avec BMW et Mercedes. Et elle travaillerait également sur l’Apple Car, une voiture qui devrait elle aussi devenir entièrement autonome. Et c’est logique : la vision d’Apple semble assez similaire à celle de Sony.

Source : Reuters



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !