Snapdragon 855 : voici sa fiche technique complète !

Maj. le 6 décembre 2018 à 19 h 10 min

Qualcomm a dévoilé la fiche technique complète du Snapdragon 855, la prochaine génération de SoC qui doit se retrouver dans les smartphones haut de gamme de 2019. Ce SoC gravé en 7nm doit non seulement permettre une hausse de 45% des performances, mais apporter aussi de nouvelles fonctionnalités comme la 5G le WiFi 6. Il donne de nouvelles perspectives à l’intelligence artificielle et hausse le ton côté photographie et vidéo avec, entre autres, le Bokeh à 60 ips. 

snapdragon 855

Qualcomm a profité de sa deuxième journée de conférences à Hawaii pour détailler la fiche technique complète du Snapdragon 855, la nouvelle plateforme mobile qu’intégreront de nombreux smartphones de 2019, notamment le OnePlus 7. Le SoC – véritable centre nerveux des appareils mobiles, qui comporte aussi bien le CPU, le GPU que de nombreux autres modules de communication et de traitement – est le premier de la marque à être gravé en 7nm. Il apporte aussi la 5G grâce à son modem Snapdragon X50 (sur une puce séparée nous y reviendrons) et sa solution d’antennes sub-6 GHz et mmWave.

Le Snapdragon 855 va accélérer le déploiement de la 5G et du WiFi 6

snapdragon 855 antennes mm wave

Lors de la présentation du Snapdragon 855, Qualcomm a beaucoup mis l’accent sur la 5G. Sa nouvelle itération de SoC va en effet permettre très rapidement à des marques comme Samsung, OnePlus, Oppo, Xiaomi et Vivo de proposer des smartphones compatibles avec les réseaux 5G début 2019. Qualcomm n’a pas intégré le modem 5G dans le même packaging. Ce qui ne veut pas dire qu’il sera possible pour les fabricants de proposer des smartphones avec un SoC différent du modem : les deux vont ensemble. Un responsable de Qualcomm explique que la raison pour laquelle le modem X50 n’est pas inclus dans le packaging, c’est que « la technologie change constamment et puis mettre le modem sur le même die rend le SoC plus gros et donc plus cher ». Et d’ajouter que tout mettre dans le même packaging « poserait des problèmes en termes de dissipation thermique ».

Avec le Snapdragon 855, Qualcomm fournit aux constructeurs une solution clé en main de connectivité 5G. Ce qui signifie aussi un module d’antennes – l’un des composants les plus difficiles à concevoir pour garantir une réception correcte. Qualcomm fournit ainsi QTM052 qui optimise la réception. Histoire d’éviter aux constructeurs les mêmes déboires que le premier iPhone, par exemple, lors de sa sortie. Il fallait le tenir d’une certaine manière sous peine de perturber la réception. Le casse-tête est encore plus complexe avec les ondes millimétriques mmWave… que la main de celui qui tient le smartphone peut suffire à bloquer. Cette combinaison de modem et d’antennes ne permet pas que la connectivité en 5G. Elle permet également une connectivité multi-gigabit en 4G/LTE.

Par ailleurs, le Snapdragon 855 inclut un module compatible WiFi 6 (802.11 ax) et 60 GHz ay + ad avec SS8 – un mode qui permet d’optimiser la réception même dans les environnements saturés en ondes radio.

Gravure 7nm : les performances ET l’autonomie explosent

s855 map

Le Snapdragon 855 est gravé en 7nm, comme ses deux principaux concurrents, à savoir les derniers SoC hiSilicon Kirin 980 et l’Apple A12 Bionic. Il embarque un nouveau processeur Qualcomm Hexagon conçu pour l’Intelligence Artificielle. Celui-ci permet d’améliorer tout ce qui est pris par la caméra, la voix avec un algorithme plutôt efficace de réduction de bruit ambiant, et le XR (Extended Reality). Ce nouveau terme désigne la combinaison entre réalité augmentée, virtualité augmentée et réalité virtuelle – et tout ce qui peut se trouver entre. Une nouvelle forme d’interaction que le S855 compte populariser.

Ce moteur d’intelligence artificielle 4e génération peut mobiliser tous les coeurs pour des performances de 7 milliards de milliards d’opérations par seconde (TOPS) – trois fois plus que ses prédécesseurs selon la firme. Et les performances générales ne sont pas, à en croire Qualcomm, en reste, puisque le fondeur annonce un saut de 45% par rapport à la génération précédente grâce à son CPU Kryo 485. A cause de ses capacités 5G – idéales pour le streaming de contenus en haute résolution – Qualcomm a optimisé la capture de contenus 4K HDR, si bien que, toujours selon les chiffres de Qualcomm, l’efficacité énergétique est 30% meilleure que sur la génération précédente.

Il faudra bien sûr confirmer cela avec des benchmarks indépendants. Mais dans les démonstrations de Qualcomm, le 855 permettait plus d’une heure d’autonomie supplémentaire en utilisation orientée réseaux sociaux ou jeux vidéo.

Des photos et vidéos 4K HDR plus belles, plus simples à modifier et partager

Grâce au Snapdragon 855, il devient possible pour la première fois de capturer des vidéos en HDR10+ sur smartphone avec segmentation des objets en temps réel : autrement dit, il est possible de sélectionner le fond de la vidéo, des personnes ou des objets, et de les modifier en temps réel. Par exemple, si vous souhaitez transformer le fond d’une vidéo tout en gardant le sujet intact en premier plan, c’est possible. Et ce n’est pas tout : le DSP est capable de capter la profondeur de champ à 60 fps, ce qui permet aux constructeurs de proposer le mode Bokeh en temps réel sur des vidéos en 4K.

En outre, la plateforme Snapdragon 855 est optimisée pour le nouveau format HEIF qui permet d’enregistrer des photos, séries de photos, vidéos, et les données de profondeur de champ, tout cela dans un seul fichier. Outre la capture, la lecture de contenus 4K HDR est améliorée. La 5G permet de faire du XR en temps réel, pratiquement sans latence et avec des débits en hausse pour des contenus plus réalistes et immersifs. Les jeux vidéo ne sont pas en reste : le Snapdragon 855 est capable de rendre des jeux en HDR avec un milliard de nuances de couleurs contre 16 millions auparavant.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !