Maj. le 21 janvier 2020 à 13 h 35 min

Qualcomm a présenté trois nouveaux chipsets intégrants des modems 4G et dont les performances seront bien en deçà des caractéristiques d’un flagship. Le meilleur d’entre eux s’appelle le Snapdragon 720. Et même s’il est présenté comme un composant étudié pour jouer, il se distingue surtout par la prise en charge native de la norme WiFi 6.

qualcomm snapdragon 720G 662 460

Depuis près d’un an, Qualcomm ne parle plus que de 5G. Des modems d’un côté. Des SoC d’un autre. Pour les smartphones, les tablettes ou les ordinateurs portables sous Windows. La firme américaine n’a d’yeux que pour cette technologie qui représente le nouveau relais de croissance de l’industrie. Pourtant, à l’image de la 4G avant elle, il se passera encore quelques années avant que la 5G concerne le plus grand nombre. La couverture sera très limitée. Et les vrais nouveaux usages n’apparaitront pas dans un premier temps. Et en attendant, la 4G sera là, elle.

Lire aussi : Snapdragon 865 et 765 : Qualcomm présente les SoC des smartphones Android 5G de 2020

Une offre 4G qui sera, à en croire Qualcomm, essentiellement entrée ou milieu de gamme. Au mieux premium. En effet, le fondeur américain a présenté aujourd’hui trois nouveaux chipsets. Et leur point commun être d’être relativement loin des spécificités techniques du Snapdragon 855 (dernier chipset haut de gamme 4G de la firme). Leur nom ne laisse d’ailleurs aucun doute à ce sujet : Snapdragon 720G, Snapdragon 662 et Snapdragon 460. Si ça sent le réchauffé, ce n’est pas que votre imagination.

Du segment premium à l’entrée de gamme

D’abord le Snapdragon 720G. Il s’agit d’une version allégée du Snapdragon 730/730G. Huit cœurs Kryo 465 dérivés du Cortex-A76 d’ARM et cadencés jusqu’à 2,3 GHz (certainement en configuration 2+6). Un GPU Adreno 618. Un modem Snapdragon X15 compatible LTE catégorie 13/15, WiFi 6 et Bluetooth 5.1. Cette compatibilité WiFi 6 est une excellente nouvelle, puisque cette norme est en forte progression. Présenté comme un chipset pour les smartphones destinés au jeu, il est compatible avec les écrans Full HD+ et HDR10 dont le taux de rafraichissements peut monter jusqu’à 120 Hz. Enfin, il est compatible Quick Charge 4.0. Le processeur d’image est le Spectra 350L, déjà croisé dans le Snapdragon 730.

Lire aussi : 5G : tout ce qu’il faut savoir sur le réseau du futur

Continuons avec le Snapdragon 662. Il s’agit ici aussi d’un chipset octo-core. Il compte huit cœurs Kryo 260 dérivés du Cortex-A73 et cadencés jusqu’à 2 GHz, comme le Snapdragon 665 dont il est assez proche. Ils sont accompagnés du même GPU Adreno 610 et d’un modem très proche, le Snapdragon X11 (compatible LTE catégorie 13). Il est lui aussi compatible Bluetooth 5.1 et WiFi 6. Il prend en charge la technologie Quick Charge en version 3.0. Son processeur d’image est le Spectra 340T, compatible avec les capteurs de 48 mégapixels en configuration simple (ou 16 mégapixels en configuration double). Il gère les écrans Full HD+, sans HDR et avec rafraichissement à 60 Hz.

Lire aussi : 5G : les premiers smartphones d’entrée de gamme arriveront avant l’été 2020

Enfin, le Snapdragon 460 est le plus économique du trio. Évolution du Snapdragon 450, il est le premier Snapdragon 4XX à bénéficier de cœurs customisés. Bienvenue dans un nouveau monde ! Ces cœurs sont des Kryo 240, sans doute dérivés du Cortex-A53 ou du Cortex-A55. Il est octo-core et il est cadencé jusqu’à 1,8 GHz. Il est équipé de l’Adreno 610 pour la partie graphique, comme pour le Snapdragon 662. Ce qui veut dire qu’il prend en charge les mêmes capteurs photo et les mêmes écrans. Son modem est également identique : Snapdragon X11. Et il est lui aussi compatible Bluetooth 5.1 et WiFi 6. Il est certainement la meilleure surprise des trois.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
AMD Ryzen : certaines cartes mères endommagent les processeurs à petit feu

Certains fabricants de cartes mères manipulent les valeurs de puissance communiquées aux processeurs AMD Ryzen  dans le but de les faire fonctionner à des performances supérieures à celles autorisées. Il s’agit d’un overclocking déguisé qui accélère l’usure des puces, et…

Ryzen C7 : le premier SoC AMD pour les smartphones promet du lourd

AMD développe son premier SoC pour smartphone, le Ryzen C7. Il embarque un processeur graphique basé sur la dernière architecture RDNA 2 du fondeur californien. Voici les caractéristiques complètes du Ryzen C7 qui viendra bientôt se frotter aux SoC Snapdragon…