Snapchat : des employés peuvent espionner les photos et vidéos privées des utilisateurs

 

Des employés de Snapchat ont détourné un outil interne de l'entreprise pour espionner les utilisateurs. Ils pouvaient ainsi accéder à différentes données comprenant la localisation, les numéros de téléphone, les adresses et même les photos et vidéos.

Snapchat

D'après une enquête du site Motherboard, des employés de Snapchat ont abusé de certains privilèges pour accéder sans autorisation aux données personnelles des utilisateurs. Il leur était possible de consulter des informations relatives aux comptes, grâce à un outil interne conçu pour être utilisé uniquement pour enquêter sur des cas de harcèlement ou en cas de requêtes judiciaires.

Des salariés de Snapchat pouvaient espionner les utilisateurs sans autorisation

Cette révélation vient de deux anciens employés du réseau social qui se sont confiés au site Motherboard qui a également réussi à mettre la main sur d'anciens emails internes qui confirment les faits. Concrètement, certains membres de l'équipe « Spam et abus » de Snapchat avaient accès à un outil baptisé SpanLion. Il était utilisé pour enquêter sur les intimidations, les harcèlements ou les abus, par exemple en cas d’ordonnance d’un tribunal.

Mais selon d'anciens salariés du réseau social, certains de leurs collègues abusaient de leur position pour accéder à leur bon vouloir aux données des utilisateurs : messages, localisation, numéros de téléphone, mais aussi les snaps privés, et donc des photos et vidéos potentiellement sensibles. Ces dérapages auraient été possibles à cause d'un contrôle insuffisant à l'époque.

Un porte-parole de Snapchat a expliqué à Motherboard que « protéger la vie privée est primordial chez Snap. Nous gardons peu de données et nous avons des règles et des contrôles solides pour limiter l’accès interne à ces données. Un accès non-autorisé constitue une violation claire des standards de l’entreprise ».

Lire aussi : Snapchat bloque les comptes d’utilisateurs qui ont un iPhone jailbreaké

Mais selon les ex-employés qui ont dévoilé l'affaire, cette « politique stricte » n’était pas en place il y a quelques années et des failles dans le contrôle ont permis à des personnes d'abuser de leurs pouvoirs. Il est toutefois difficile d'estimer le nombre de salariés ayant eu recours à ces pratiques par le passé, encore mois le nombre d'utilisateurs de Snapchat qui ont pu été espionnés à leur insu.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
facebook censure gorafi
Facebook censure Le Gorafi pour violence et provocation

Facebook vient de censurer une publication humoristique du Gorafi. Dans un post, le journal satirique prêtait à Jean Castex des propos plutôt virulents sur les personnes qui portent le masque sanitaire sous le nez. Les algorithmes de modération de Facebook…

Facebook Dating
Facebook Dating : l’application de rencontre est disponible en France

Facebook Dating arrive dans l’Hexagone, c’est officiel. Les Français, accompagnés de leurs voisins européens, peuvent dès aujourd’hui se créer un profil sur l’application du réseau social. Déjà testé à travers le monde, le service directement intégré à l’application Facebook, a…

facebook interdit anti vaccin
Facebook interdit désormais les publications anti-vaccins

Facebook va finalement interdire toutes les publications qui dissuadent les internautes de se faire vacciner. Bien décidé à lutter contre la prolifération de fake news, le réseau social s’est engagé à serrer la vis. Dans un second temps, Facebook va…

facebook refuse moderer trump
Facebook interdit désormais les messages qui remettent en cause la Shoah

Facebook va finalement interdire les contenus négationnistes dans le monde entier. Jusqu’ici, le réseau social de Mark Zuckerberg se contentait d’appliquer la législation en vigueur pays par pays. Les publications niant l’Holocauste étaient ainsi bannies en France et en Allemagne mais…

facebook censure photo oignons trop sexy
Facebook censure une photo d’oignons, ils seraient “trop sexy”

Facebook vient de censurer une photo montrant des oignons. D’après l’algorithme du réseau social, le cliché est “trop sexualisé” pour être publié sur la plateforme. Une nouvelle fois, l’algorithme de Facebook a fait de l’excès de zèle.  Ce 3 octobre 2020, Jackson…