Amazon Alexa : vous allez bientôt pouvoir parler à l’agent Nick Fury en personne

 

Lors de la conférence annuelle de présentation de ses innovations matérielles qui a eu lieu ce mercredi, Amazon a annoncé d’importants changements pour Alexa. Parmi les nouveautés les plus notables, il y en a une qui va plaire aux fans de l’univers Marvel : Samuel L. Jackson, alias Nick Fury dans le Marvel Cinematic Universe, va prêter sa voix à l’assistant Alexa.

L’assistant vocal Amazon Alexa s’apprête à accueillir un très grand nombre de nouveautés. Il offrira ainsi une nouvelle voix plus naturelle, une prise en charge de demandes simultanées bilingues, un nouveau mode « frustration » et surtout… Des voix de célébrités, à commencer par nul autre que l’acteur Samuel L. Jackson.

L’acteur qui incarne entre autres Nick Fury dans le Marvel Cinematic Universe (MCU) va donc prêter sa voix à L’assistant vocal d’Amazon. L’entreprise affirme avoir utilisé la technologie de synthèse vocale neurale pour reproduire la voix de l’acteur emblématique, au lieu de lui faire répéter et enregistrer des lignes prédéfinies. La voix de Samuel L. Jackson Alexa sur Alexa sera disponible plus tard cette année. Tous ceux qui l’achèteront en 2019 l’obtiendront pour seulement 0,99 dollar. À partir du 1er janvier 2020, elle coûtera 4,99 dollars. À noter que cette voix sera disponible en deux versions, explicite et non explicite.

Lire aussi : Amazon Alexa, les meilleures commandes vocales à essayer sur votre enceinte Echo

Alexa fait le plein d’innovations en tout genre

Une nouvelle fonctionnalité de mode multilingue est également à venir. Conçue pour les ménages bilingues, elle permet à l’utilisateur de parler à Alexa dans deux langues. Son lancement débutera aux États-Unis avec l’espagnol et l’anglais, au Canada avec le français et l’anglais et en Inde avec le hindi et l’anglais le mois prochain.

Amazon a également annoncé une technique d’apprentissage approfondie, qui permettra à Alexa de comprendre les inflexions vocales. Si l’assistant ressent de la frustration, par exemple causée par ses propres erreurs, il la reconnaîtra et agira en conséquence.  Cette nouveauté est prévue pour l’année prochaine.

Alexa dispose aussi de nouvelles options de confidentialité et de facilité d’utilisation. À partir de maintenant, les utilisateurs peuvent demander à « Alexa, dites-moi ce que vous avez entendu » et l’assistant relira votre dernière commande vocale. Plus tard cette année, Amazon ajoutera un « Alexa, pourquoi as-tu fait cela ? », une commande qui forcera Alexa à vous expliquer sa réponse la plus récente.

Enfin, le public ayant été désagréablement surpris (à juste titre) par la façon dont Alexa stocke les enregistrements vocaux, Amazon ajoute également un système de suppression automatique des données confidentielles. Cet outil de suppression progressive effacera automatiquement toute donnée de plus de 3 mois ou 18 mois, selon le choix de l’utilisateur.

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
amazon alexa prédire voulez
Amazon Echo : Alexa peut désormais prédire ce que vous allez lui demander

Amazon continue inlassablement d’améliorer Alexa, l’assistant vocal intégré aux enceintes Echo. Désormais, l’assistant intelligent est capable de prédire les souhaits de ses utilisateurs sur base des questions posées. Concrètement, l’intelligence artificielle cherche à deviner ce que vous pensez en utilisant…

amazon alexa impression
Alexa peut maintenant imprimer ce que vous voulez sur demande

Alexa, l’assistant vocal d’Amazon, se dote d’une nouvelle fonctionnalité plutôt pratique. Grâce à un partenariat avec les principaux constructeurs d’imprimantes comme Canon ou HP, Alexa peut désormais détecter votre machine et lancer une impression via une commande vocale.  Alexa, l’assistant…

amazon alexa faille
Amazon Alexa : une faille critique permet d’accéder à vos données personnelles

Amazon Alexa, l’assistant vocal du géant du e-commerce, est victime d’une faille de sécurité critique. D’après les chercheurs en sécurité informatique de CheckPoint Research, cette vulnérabilité permettrait à un pirate d’accéder à l’historique des échanges vocaux ainsi qu’aux données personnelles…