Samsung Galaxy S9 : 4 raisons de ne pas l’acheter

Maj. le 13 novembre 2018 à 13 h 50 min

Le Samsung Galaxy S9 est officiel et comme chaque année, sa commercialisation fait beaucoup parler. Si le coréen a réussi un joli tour de force en 2017 avec le Galaxy S8, qu’en est-il de son successeur ? Très clairement, il s’agit d’une simple évolution du S8 qui nécessite de se poser les bonnes questions avant de passer à la caisse. Nous avons de notre côté compté 4 raisons de ne pas acheter le Galaxy S9.

galaxy S9 raisons pas acheter

Chaque année, la conférence Samsung en direct du MWC est un évènement. Pour l’édition 2018, le coréen a mis les petits plats dans les grands. Il y avait bien longtemps que la marque n’avait pas déployé de tels moyens. Poudre aux yeux ? Sans doute ! Car, comme nous le soulignons dans notre test du Galaxy S9 Plus, le Galaxy S9 est loin d’être une révolution.

Logique direz-vous dans la mesure où le Galaxy S8 signait un véritable tournant. C’est vrai, mais Samsung aurait pu se passer de certaines nouveautés inutiles et se concentrer sur d’autres critères plus importants. A 859 euros (959 euros pour le S9 Plus), le coréen se doit de rendre une copie quasi parfaite. Ce n’est pas du tout le cas. Voici donc 4 raisons de ne pas craquer pour le Galaxy S9.

Le design ne change pas

Vous l’aurez remarqué sur les images officielles, le Galaxy S9 est pratiquement identique au Galaxy S8. Mêmes lignes, même écran, mêmes matériaux, la ressemblance est frappante. Il n’y a donc aucune révolution du côté du design. Il faut dire que Samsung avait fait un véritable bon en avant avec son S8. De face ce sont les mêmes. Il faut avoir une vision digne de l’homme qui valait trois milliards pour observer que les bandes qui entourent l’écran sont légèrement plus fines.

galaxy S9 S8

En revanche, pas besoin d’être un homme bionique pour observer une légère différence de look au dos du smartphone. Samsung a replacé son lecteur d’empreintes sous le capteur photo. Sur le Galaxy S8 il se trouvait à côté du capteur. Les utilisateurs avaient vivement critiqué ce positionnement qui était loin d’être pratique. Il n’empêche que ces très légers changements n’apportent rien de spécial au design global. Que vous utilisiez un S8 ou un S9 la prise en main sera la même, et vous ne pourrez même pas vous la péter.

Emojis AR et Super Slow Motion : des gadgets ratés

Samsung a lourdement insisté sur deux points pendant sa conférence de présentation des Galaxy S9 et S9 Plus : le Super Slow Motion et les Emojis AR.

Super Slow Motion

Le premier est une fonction de l’appareil photo qui permet de filmer des scènes dans un super ralenti. Si Samsung a bien travaillé sur les modes de captures (le mode auto est particulièrement efficace), la qualité n’est pas au rendez-vous.

Les vidéos obtenus affichent une définition de 720 pixels en 60 fps. Pour obtenir des images dignes de ce nom, il faut des conditions de luminosité extrêmement favorables et au mieux poser le smartphone sur un trépied. Autant dire que l’on passe d’une fonction simple à l’installation d’un mini studio photo. En conséquences, le Super Slow Motion est une fonction avec laquelle on s’amuse au début, et face aux résultats médiocres, on l’abandonne très vite.

Emojis AR

L’autre grande star de la conférence Samsung était la fonction Emojis AR. Clairement inspirée des Animojis de l’iPhone X, cette fonctionnalité permet de créer un personnage animé en 3D à partir d’un autoportrait. Puis il est possible d’y appliquer des têtes d’animaux, comme chez Apple. Quelle originalité !

galaxy S9 emojis 3D

Le problème est que la firme de Cupertino a plutôt bien optimisé cette fonctionnalité. Ce qui n’est pas le cas de Samsung qui semble avoir eu du mal à maîtriser le concept. Les visages animés obtenus ne ressemblent que très rarement aux utilisateurs et les animations sont médiocres. Au même titre, les têtes d’animaux sont complètement ratées. Non seulement cette mode des Animojis est tout à fait inutile mais elle est en plus inaboutie sur le Galaxy S9.

Samsung Experience et un suivi des mises à jour médiocres

Ces fonctions gadgets seraient pardonnables si Samsung avait fait un effort d’optimisation de sa surcouche Samsung Experience. Si l’interface est agréable, deux problèmes majeurs existent sur ce logiciel. La première est la présence de nombreuses applications en double. Samsung s’obstine à vouloir mettre à disposition ses propres applis alors qu’elles sont fournies par Google dans le système. Si dans certains cas les applis sont plutôt réussies, elles ne le sont pas toutes et font donc doublon. Et elles ne peuvent pas toutes être supprimées. Ces applis sont non seulement inutiles mais elles occupent de la mémoire interne. Certes, sur 64 Go cela ne représente pas grand chose, mais sur le principe on a vu mieux.

L’autre gros problème logiciel de Samsung, ce sont les mises à jour. Le coréen figure sans doute parmi les pires constructeurs dans le suivi des mises à jour Android. Le Galaxy S9 est un smartphone qui coûte près de 1000 euros. A ce prix, on est en droit d’attendre un suivi digne de ce nom, surtout de la part du numéro 1 mondial. Or, le Galaxy S8 n’a commencé à recevoir Android Oreo que six mois après la sortie de l’OS. D’autres constructeurs ont déployé la mise à jour bien avant et sur des modèles plus abordables. Le Galaxy Note 8 n’a toujours pas reçu Oreo alors que le Galaxy S9 arrive sur le marché. A ce rythme, le S9 ne devrait pas non plus bénéficier d’un bon suivi. Et c’est bien dommage.

Le Galaxy S9, un Galaxy S8 mis à jour

Tous ces petits défauts seraient acceptables si le Galaxy S9 ne coûtait pas si cher. Commercialisé à 859 euros (959 euros pour le Galaxy S9 Plus), il se rapproche dangereusement de la barre des 1000 euros. Or, le Galaxy S9 n’est rien d’autre qu’une petite évolution du Galaxy S8. L’appareil photo a été amélioré, il est plus puissant et l’écran est plus beau et… c’est tout. Les fonctionnalités gadgets que sont les Emojis AR et le Super Slow Motion ne suffisent pas à justifier un tarif aussi élevé. Le Galaxy S8 se trouve aux alentours de 400/500 euros. Les différences technologiques n’invitent pas à l’effort financier.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Galaxy S10+ : ces nouveaux rendus dévoilent le quadruple capteur photo !

Le Galaxy S10+ est la star d’une nouvelle série d’images inspirées des schémas de conception. On aperçoit son quadruple capteur photo arrière disposé horizontalement, accompagné d’un flash LED. Sans surprise, le capteur d’empreintes sous l’écran est également au rendez-vous.  Souvenez-vous…