Samsung annonce des bénéfices en hausse de 30 % malgré la pandémie

 

Samsung vient d'annoncer des bénéfices opérationnels en hausse de 25,7% pour le dernier trimestre de l'année 2020. En dépit de la crise économique et sanitaire, le géant sud-coréen a gagné 9.000 milliards de wons, soit 6,7 milliards d'euros, en l'espace de trois mois. Le géant de Séoul a notamment profité de la forte de demandes de puces. Sur l'année 2020, le groupe enregistre une hausse de 30% des bénéfices. 

huawei samsung display vendre écrans oled

Ce vendredi 8 janvier 2021, Samsung a annoncé ses résultats financiers préliminaires pour le quatrième trimestre de l'année 2020. Sur la période, le leader du smartphone a gagné 9000 milliards de won, en hausse de 25,7% par rapport au dernier trimestre de fin 2019 (7160 milliards).

C'est par contre moins qu'au cours du troisième trimestre de 2020 (9360 milliards de won). Notez que les analystes s'attendaient à des bénéfices légèrement supérieurs à ceux annoncés par Samsung (9340 milliards). Le fabricant ne dévoilera l'entièreté de ses résultats qu'à la fin du mois.

Sur le même sujet : La production de smartphones a baissé de 11% en 2020, Samsung en tête et Huawei à la traîne

Samsung est sauvé par la forte demande de puces

Fort de ces résultats trimestriels encourageants, Samsung affiche une augmentation de 30% de ses bénéfices sur l'ensemble de l'année 2020. Malgré la pandémie et les mesures de confinement, le géant de Séoul aurait amassé 36 000 milliards de wons l'an dernier, soit 27 milliards d'euros.

Samsung ne doit pas ces résultats prodigieux à sa division smartphone, à la traîne depuis plusieurs années. En 2020, Samsung n'a vendu que 270 millions smartphones dans le monde. C'est la première fois depuis 2011 que le groupe sud-coréen n'écoule pas plus de 300 millions de terminaux mobiles. Malgré ces ventes en berne, Samsung reste le numéro 1 mondial du marché du mobile, devant Apple.

Les résultats financiers de Samsung sont plutôt gonflés par la forte demande de puces mémoire DRAM. Alors que le télétravail est devenu la nouvelle norme, les entreprises font face à une véritable pénurie de puces à l'échelle mondiale. Dans ces conditions, le prix de vente de ces composants a explosé. Samsung, le plus grand important de puces mémoire du monde, a fort logiquement profité de la situation. Ce n'est pas la première fois que les résultats financiers de la firme reposent sur les aléas du marché des puces DRAM.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !