PS4 : la prison de Draguignan achète une console pour ses détenus, les surveillants en colère

Maj. le 8 novembre 2018 à 13 h 37 min

Une PS4, dans la prison de Draguignan, c’est pour bientôt. Les détenus vont pouvoir profiter d’une activité jeux vidéo à l’intérieur de l’établissement grâce à l’acquisition de la console. Ce qui ne plaît pas du tout aux syndicats de surveillants pénitentiaires, qui demandent la suspension de la décision.

ps4 prison francaise achete console detenus

La direction de la maison d’arrêt de Draguignan, dans le Var, a fait connaître son intention d’acheter une PS4 pour ses détenus, rapporte France Info. La console de Sony constitue un moyen simple pour l’établissement de créer une nouvelle activité de divertissement pour ses pensionnaires. Une nouvelle qui fait bondir certains internautes sur les réseaux sociaux mais surtout les syndicats de surveillants, FO pénitentiaire en tête. Un débat qui rappelle l’annonce de l’installation d’un téléphone dans chaque cellule de prison.

Philippe Abime, le porte-parole du syndicat, explique qu’une PS4 est « très onéreux et fragile […] coûte entre 300 et 400 €, 1 seul jeux coûte 70€ et une simple manette coûtera 50€ l’unité ». Il prend pour exemple une activité lancée précédemment au sein de la prison : « l’installation d’un billard était déjà absurde et cher. Je vous laisse constater par vous-même l’état de celui-ci et qui aura coûté son pesant d’or ».

Une PS4 va être installée dans la prison de Draguignan

Autre objet de leur colère, le fait que les employés aient eu « du mal à obtenir des fontaines à eau pendant la canicule de l’été dernier ». « L’établissement semble dépenser sans compter pour la population pénale mais aurait du mal à investir pour le confort de ses surveillants », s’insurge le syndicat. Dernier élément, une PS4 peut se connecter à internet et permettre des communications non contrôlées vers le monde extérieur. Plus de 40 000 téléphones portables et accessoires ont été saisis en 2017. Les surveillants demandent ainsi la suspension de ce projet.

Mais la direction a aussi des arguments à faire valoir de son côté. Tout d’abord, elle ne fait qu’autoriser le lancement de cette nouvelle activité et l’achat, mais ce dernier n’est pas réalisé par l’établissement, qui ne met pas un euro de sa poche dans l’affaire. C’est en fait une association qui finance l’acquisition de la console et de l’équipement.

Ensuite, l’administration assure que la PS4 n’aura pas d’accès à internet. « Il faut en effet savoir que dans tous les établissements français, les détenus peuvent détenir ce type d’objet. Une note officielle encadre cette activité et nous veillons toujours à ce que les connections internet soient obturées », explique Claire Doucet, la directrice de la maison d’arrêt de Draguignan, dans des propos relayés par France Info.

20 Minutes rappelle de son côté que la console sera installée dans une salle d’activités réservée aux détenus participant aux tâches domestiques ou à des activités de réinsertion. Ceux-ci s’engagent à respecter le règlement intérieur et l’établissement conserve un droit de regard sur le type de jeux disponibles. On imagine qu’il n’y aura pas de GTA V par exemple.

 

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers  !
Nokia va supprimer 460 emplois en France d’ici 2020

Nokia vient d’annoncer un nouveau plan de suppression d’emplois en France. Afin de réduire les coûts, le constructeur finlandais va en effet supprimer 460 emplois en 2019 et 2020, soit 11% de ses effectifs.  Cette suppression de postes concerne uniquement Alcatel-Lucent…