Pourquoi Netflix est un échec retentissant en France !

Maj. le 30 mai 2018 à 20 h 48 min

C’était l’un des évènement de la rentrée de septembre 2014, Netflix débarquait en France. Le service de vidéo à la demande américain, avant même son arrivée sur le marché, a créé l’excitation chez les utilisateurs amateurs de films et séries, mais aussi les inquiétudes des acteurs déjà en place.

Tout ce remue ménage pour ça ? Voilà à quoi on pourrait résumer l’arrivée de Netflix sur le marché audiovisuel français. Netflix a affiché des chiffres encourageants le premier mois, et pour cause il était gratuit. Mais depuis, il faut bien l’avouer, c’est un échec retentissant, notamment sur les Box des FAI.

netflix echec retentissant france

C’était pourtant le levier tant attendu par Netflix. LA solution pour entrer dans les foyers français. Visiblement l’américain s’est planté, car la majorité des abonnés utilisent le SVOD sur internet ( 200.000 à 250.000 abonnés en tout selon Digital TV Research)

Je n’ai pas entendu dire qu’il y avait un enthousiasme extraordinaire sur Netflix (…) L’expérience est déceptive. – Stéphane Richard, PDG d’Orange –

Le constat est sans appel. Sur les Box Orange par exemple, soit 10 millions d’abonnés, quelques dizaines de milliers de foyers ont opté pour Netflix. Chez Bouygues, qui avait lancé le service sur sa box avant tous les autres FAI, on a tout juste passé le cap des 10 000 abonnés.

Et on ne parlera pas de SFR qui ne propose le service qu’aux dizaines de milliers de détenteurs de la box Android. Free, quant à lui, ne veut toujours pas entendre parler de Netflix sur sa Freebox.

Les clients sont un peu déçus par le contenu proposé. Ils s’attendaient à plus. – Stéphane Allaire, directeur des services et des contenus –

netflix internet
La majorité des abonnés Netflix l’utilisent sur smartphones, tablettes et ordinateurs

Les raisons de cet échec, le catalogue de contenus encore beaucoup trop maigre. Netflix n’a pas échappé à la loi française obligeant d’attendre 36 mois pour proposer des films sur un service de VOD.

Autre explication, liée à ces délais, le téléchargement illégal. Avec des logiciels comme PopCorn Time, les utilisateurs profitent d’une interface aussi simple et intuitive que celle de Netflix, mais gratuitement et avec les films les plus récents, voire à peine sortis dans les salles. C’est bien là que le bât blesse.

Cette problématique concerne bien évidemment Netflix mais aussi tous les autres services identiques. Nous en sommes arrivés à un point où il semble indispensable de changer la législation pour assouplir cette règle des 36 mois. L’échec de Netflix (qui cartonne aux Etats-Unis) en est le parfait exemple.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !