Pourquoi Apple a interdiction de vendre ses iPhone en Chine

Apple ne peut désormais plus vendre ses iPhone en Chine. En conflit avec la firme de Tim Cook, Qualcomm vient d’obtenir une ordonnance provisoire qui interdit la vente de ses smartphones sur le marché chinois. Apple a annoncé son intention de contester la décision de la justice chinoise. 

pourquoi apple interdiction vendre iphone chine

La cour de justice de Fuzhou vient de donner raison au fabricant de processeurs. Depuis des années, Qualcomm accuse Apple d’avoir violé plusieurs de ses brevets concernant la gestion d’applications sur un écran tactile et sur le redimensionnement d’images. Pour redimensionner une image sur iOS, il suffit en effet de « pincer » l’écran avec ses doigts. De même, Qualcomm revendique aussi la paternité de plusieurs gestes de navigation d’iOS.

Á cause de Qualcomm, Apple ne peut plus vendre d’iPhone en Chine !

Tous les iPhone, du 6S au X (6S, 6S Plus, le 7, 7 Plus, 8 et 8 Plus) sont concernés par la décision de la cour. Les iPhone XS, XS Max et XR ne sont par contre pas interdit à la vente en Chine : ils sont sortis sur le marché après le dépôt de la plainte. Pour rappel, c’est déjà à cause de cette guerre juridique qu’Apple a décidé d’utiliser les modems d’Intel plutôt que ceux de Qualcomm pour ses derniers iPhone. Apple a toujours le droit de produire ou d’exporter ses iPhone à partir de la Chine mais ne peut plus les commercialiser.

Peu après la décision de la cour, Qualcomm s’est fendu d’un communiqué de presse. « Nous avons rarement recours aux tribunaux, mais nous croyons fermement en la nécessité de protéger les droits de propriété intellectuelle » a déclaré Don Rosenberg, vice-président exécutif et avocat général de Qualcomm. « Apple continue de bénéficier de notre propriété intellectuelle tout en refusant de nous indemniser » accuse le responsable, qui rappelle que des actions similaires sont en cours dans d’autres pays. Qualcomm cherche aussi à interdire les ventes d’iPhone sur le marché américain.

« Les efforts de Qualcomm pour interdire nos iPhone ne sont qu’une manœuvre désespérée de la part d’une entreprise qui fait l’objet de plusieurs enwquêtes d’autorités de régulation à travers le monde » a contre-attaqué la firme de Cupertino. Pour faire taire les accusations de Qualcomm, Apple a fait plusieurs changements aux geste de navigation d’iOS 12, qui équipe déjà nativement les iPhone XS, XS Max et XR. Apple pourrait ainsi faire annuler l’ordonnance de la cour.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers  !