Plusieurs plateformes de cryptomonnaies risquent de manquer d’argent

 

Le monde des cryptomonnaies est dans le rouge. Depuis la chute de l'UST, les cours s'effondrent. Plusieurs firmes de l'écosystème seraient proches de l'insolvabilité. C'est notamment le cas de Celsius, qui a préféré suspendre les retraits. 

cryptomonnaie
Crédits : Unsplash

Début du mois de mai 2022, un séisme a bousculé le marché des cryptomonnaies. L'UST, le stablecoin algorithmique de Terra, a perdu sa parité avec le dollar. Cet événement a provoqué l'effondrement du Luna et de l'ensemble des devises numériques du marché. Le roi Bitcoin s'est effondré sous les 25 000 dollars, laissant planer la menace d'un marché baissier de longue haleine. Le crash a également plombé le secteur des tokens non fongibles (NFT).

De nombreuses plateformes spécialisées dans les cryptomonnaies ont perdu des sommes considérables dans la chute de l'UST. Celsius, une application permettant de gagner des intérêts sur les cryptomonnaies détenues, se retrouve confronté à une crise de liquidités. En cas de retrait massif, Celsius ne serait pas en mesure de rembourser tous ses utilisateurs. De plus, une analyse de la blockchain laisse penser que Celsius repose sur une kyrielle d'emprunts différents.

Celsius bloque les retraits pour se maintenir à flots

Confirmant les craintes des observateurs du marché, la plateforme a annoncé qu'elle allait interrompre les retraits et les transferts. Dans un communiqué, la firme, qui compte 1,7 millions de clients, pointe du doigt “les conditions extrêmes du marché” et assure tout faire pour se retrouver “dans une meilleure position pour honorer, au fil du temps, ses obligations de retrait”.

Celsius affirme réagir à la chute récente du marché des crypto-actifs. Dans le courant du week-end, la plupart des cryptos ont perdu une importante partie de leur valeur. Tout le marché est dans le rouge, ce qui a créé un vent de panique chez les investisseurs. “Nous prenons ces mesures nécessaires pour le bénéfice de toute notre communauté afin de stabiliser la liquidité et les opérations pendant que nous prenons des mesures pour préserver et protéger les actifs”, souligne Celsius.

D'autres services crypto pourraient également rencontrer une crise de liquidités analogue. Les observateurs du marché craignent qu'un autre token ne subisse le même sort que l'UST, le lido staked eth (stETH). Il s'agit d'une cryptomonnaie conçue pour conserver la même valeur que l'Ether (ETH). Pourtant, elle s'est détachée de l'Ether il y a quelques semaines.

Sur le même sujet : La crypto est accusée d’être un danger pour les systèmes de paiement

Plusieurs firmes ont du stETH en guise de trésorerie, comme Celsius ou Swissborg. Si ces deux groupes clôturent leur position sur le token, des pertes massives sont à prévoir. D'autres entreprises phares du secteur seraient également en difficulté en cas de crash. Pour Coinbase, le célèbre crypto exchange, la chute du token représente “‘d'importants risques de liquidité, de rendement, de crédit” pour le monde de la finance décentralisée.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !