Phishing : non, Canal+ ne vous offre pas de chèques cadeaux, c’est une arnaque

 

Gare à cette arnaque qui se fait passer pour Canal+. Plusieurs internautes ont reçu un mail prétendant que la chaîne de TV, en partenariat avec Kadéos Edenred, offre à ses clients des chèques cadeaux de 60 €. Bien entendu, l’objectif derrière est de récupérer les identifiants de la victime, avec au passage ses coordonnées bancaires.

canal+ chaine division
Crédits : Canal+

L’usurpation d’identité est certainement l’une des plus vieilles méthodes au monde pour arnaquer ses victimes. À l’ère d’Internet, celle-ci consiste le plus souvent à se faire passer pour une entreprise ou un organisme afin, au choix, de susciter la peur ou la convoitise chez sa cible. C’est ainsi qu’une arnaque a fait croire à plusieurs personnes que leur carte vitale allait bientôt expirer ou, de l’autre côté du spectre, que Netflix avait créé sa propre cryptomonnaie.

Également très appréciée des pirates, l’excuse des chèques cadeaux fait aujourd’hui de nouveau des siennes. Cette fois, l’auteur de l’arnaque a décidé de se faire passer pour Canal+. Selon le mail reçu par les victimes, la chaîne de télévision aurait signé un partenariat avec Kadéos Edenred, afin d’offrir à ses abonnés un bon d’achat de 60 €. Tout ce que ces derniers ont à faire, c’est de cliquer le lien qui est fourni.

Gare à cette arnaque qui se fait passer pour Canal+

L’offre est particulièrement alléchante, puisqu’elle permettrait à son bénéficiaire d’utiliser le chèque cadeau dans pas moins de 490 enseignes. Mais, comme souvent, le pot aux roses est découvert qu’une fois que l’on se rend sur le lien. Ce faisant, la victime arrive dans un premier temps sur une première page, dont le but est de contrer les dispositifs de sécurité de son appareil. Ensuite, elle se retrouve sur un deuxième, qui comprend toutes les erreurs habituelles des pirates.

Sur le même sujet : Arnaque à la carte bancaire — qu’est-ce que le spoofing et comment s’en protéger ?

À commencer par les fautes d’orthographe,  qui pullulent par dizaines sur la page. Si malgré tout la victime n’y fait pas attention, elle risque de fournir ses identifiants MyCanal, en plus de permettre au pirate de récupérer son adresse IP. Comme il serait bien dommage de s’arrêter là, l’arnaqueur va également tenter de subtiliser les données bancaires de sa victime. Restez prudents donc, d’autant que cette arnaque a également été repérée auprès des clients FNAC, CDiscount, Boulanger, Amazon, Rakuten et Sephora.

Source : ZATAZ



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !