Le PDG d’Orange Stéphane Richard taille en pièces Free et SFR

Le PDG d’Orange est un habitué des sorties médiatiques choc. Dans le dernier numéro du magazine Capital, Stéphane Richard s’adonne aux joies de l’interview. Et comme à son habitude il n’a pas hésité à tailler en pièces ses concurrents Free et SFR.

stephane richard taille pieces free sfr
Zéro ! Ils sont zéro ! C’est nous les meilleurs non mais oh !

Même pas peur de Free

Dans cette interview accordée à Capital, Stéphane Richard se félicite du succès de sa politique et affirme que son concurrent Free ne lui prend plus d’abonnés. Il n’a aucune raison d’avoir peur d’autant qu’il souligne bien que sans Orange, Free ne serait pas grand chose. Il se demande même comment Free fera quand le contrat d’itinérance avec Orange arrivera à son terme.

Free paie pour être hébergé sur notre réseau en 2G et 3G. [] La question pour Free est de savoir ce qu’il fera quand notre contrat d’itinérance s’arrêtera en 2017. – Stéphane Richard, PDG d’Orange –

Ceci règle donc pour Stéphane Richard le problème de la 2G et de la 3G. Sur la 4G il se veut encore moins inquiet et rappelle avec fierté qu’Orange est le numéro 1 sur ce réseau. D’ailleurs, sa dernière victoire aux enchères pour les fréquences 700 MHz devraient renforcer encore sa position. Le PDG d’Orange rappelle ainsi que sur la 4G, Free est bien loin derrière même si son déploiement est rapide.

Nous avons plus de 50% de sites de plus que Free, qui lui-même est passé devant SFR. – Stéphane Richard, PDG d’Orange –

SFR s’est planté sur la qualité

Non content d’avoir taillé en pièces Free, le trublion Stéphane Richard s’en donne à coeur joie concernant son autre concurrent SFR. Et pour lui c’est très clair, l’opérateur au carré rouge s’est planté. Il explique tout simplement « qu’ils n’ont pas su convaincre sur la qualité ». Il faut dire que depuis le rachat de l’opérateur par Numéricable la nouvelle politique est pour le moins orientée vers la réduction des coûts plutôt que sur l’investissement.

Par ailleurs, Stéphane Richard est revenu sur le discours marketing de SFR concernant la fibre. Il assure qu’il y a « une vraie différence » entre le câble coaxial et la fibre optique contrairement à ce qu’a pu marteler SFR lors de sa dernière conférence de presse. Stéphane Richard explique d’ailleurs que ce discours biaisé n’est pas clair pour le consommateur.

Leur discours n’est pas clair en semblant mettre sur le même plan le câble coaxial et la fibre optique. – Stéphane Richard, PDG d’Orange –

Rappelons tout de même qu’Orange et Free ont entamé plusieurs procédures pour que SFR arrête de parler de fibre optique dans ses publicités alors que l’opérateur vend des terminaisons en câble coaxial.

Pourquoi Orange et Free sont-ils montés au créneau ? Parce qu’ils estiment qu’il s’agit de concurrence déloyale. Pourquoi SFR pourrait parler de fibre optique alors que l’opérateur ne fait pas les investissements nécessaires à son déploiement.

Selon Orange et Free, la fibre FTTH est bien plus chère à mettre en place que la technologie via câble coaxial de SFR. Le gouvernement s’est dit en faveur des deux opérateurs et souhaite que la distinction « câble coaxial » figure dans les publicités via une petite astérisque.

Une décision qui devrait ravir Orange qui s’apprête à lancer une nouvelle Livebox plus puissante et compatible 4K. Stéphane Richard a d’ailleurs annoncé sa sortie approximative dans cette interview. Il faudra attendre début 2016 pour voir débarquer cette nouvelle Livebox.

Quoi qu’il en soit, Stéphane Richard s’en est donné à coeur joie dans son interview accordée au magazine Capital. Finalement le seul épargné dans tout ça c’est Bouygues Telecom. Mais peut-être est-ce parce que notre ami Stéphane sera bientôt client de l’opérateur ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Orange n’utilisera pas d’équipement Huawei pour déployer la 5G en France

Orange ne prévoit pas d’utiliser d’équipement Huawei en France pour le déploiement de la 5G en France. L’opérateur qui n’utilisait déjà que très peu d’équipements du constructeur, ne s’interdit néanmoins pas d’utiliser du matériel Huawei dans d’autres marchés. Ericsson apparaîtrait…

Selon Orange, l’ADSL ne sera pas remplacé avant 10 à 15 ans

Pour Orange, la technologie ADSL a encore de belles années devant elle. L’opérateur historique assure que le déploiement du réseau de fibre optique, censé remplacer le cuivre, prend énormément de temps et ne permettra pas de relier tous les français. Dans ces…