Payer en Bitcoin revient à jeter deux iPhone 12 à la poubelle, selon une étude

 

Une étude néerlandaise, en partenariat avec le MIT, démontre que le Bitcoin est responsable d’une grande quantité de gaspillage électronique. Selon les chercheurs, une simple transaction équivaut à deux iPhone 12 Mini en termes de composants jetés à la poubelle. Une fois n’est pas coutume, la faute revient aux mineurs qui changent trop régulièrement de matériel.

arnaque android bitcoin
Crédits : Pixabay

Voilà un chiffre qui ne va certainement pas redorer le blason du Bitcoin auprès des défenseurs de l’environnement. Alors que l’on sait la cryptomonnaie extrêmement gourmande en énergie, allant jusqu’à consommer 0,5 % de l’électricité mondiale à elle seule, une nouvelle étude nous apprend qu’elle entraîne également un fort gaspillage de composants électroniques.

La banque centrale des Pays-Bas, en partenariat avec le MIT, nous explique en effet que les puces ASIC, utilisées pour miner le Bitcoin, n’ont une durée de vie que de 1,29 an. Or, ces puces ne sont produites qu’à cette fin. « Par conséquent, nous estimons que l’ensemble du réseau bitcoin passe actuellement par le cycle de 30,7 kilotonnes métriques d’équipements par an. Ce chiffre est comparable à la quantité de déchets de petits équipements informatiques et de télécommunication produits par un pays comme les Pays-Bas »,  continue l’étude.

Sur le même sujet : Bitcoin : il utilise l’électricité gratuite de Starbucks pour miner, mais ne gagne que 9 $/mois

Le Bitcoin produit 30,7 kilotonnes de déchets électroniques par an

Les chercheurs notent toutefois que ces puces pourraient, en théorie, être de nouveau utilisées si le Bitcoin regagne soudainement de la valeur, comme cela a été le cas récemment lorsqu’il est repassé au-dessus des 50 000 dollars. « Néanmoins, il existe plusieurs facteurs qui empêchent généralement une prolongation substantielle de la durée de vie des dispositifs de minage », tempèrent-ils. « Le stockage du matériel coûte de l’argent, et plus il est stocké longtemps, moins il est probable qu’il soit un jour rentable ».

En 2020, 112,5 millions de transactions Bitcoin ont été réalisées. À titre de comparaison, on compte 539 milliards de transactions passées avec des méthodes de paiement traditionnelles. Pour une transaction, ce sont donc 272 g de composants électroniques qui sont jetés à la poubelle. C’est l’équivalent de deux iPhone 12 Mini, précise l’étude. Et les choses ne vont pas aller en s’améliorant : plus la valeur du Bitcoin va augmenter, plus les investissements pour du matériel se feront plus fréquents chez les mineurs.

Source : ScienceDirect



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !