Orange souhaite abandonner progressivement la téléphonie traditionnelle

Maj. le 12 février 2018 à 18 h 21 min

Orange s’est engagé, depuis plusieurs années, à moderniser ses réseaux vieillissants et ainsi assurer la transition vers le tout-IP. Une décision concernant son réseau historique, le réseau téléphonique commuté (RTC) est donc engagée.

telephone-rtc-orange

L’opérateur a ainsi communiqué à l’Arcep et aux autres opérateurs l’arrêt progressif de ce fameux RTC, qui reste pour le moment le support traditionnel de la téléphonie. Toutefois, l’arrêt ne concerne pas les réseaux en cuivre, qui servent pour l’accès à internet à haut-débit, même si nous avions observé que l’ADSL était en recul au profit de la fibre, et pour la téléphonie sur IP.

Il justifie cet arrêt en expliquant que la pérennité de ce réseau historique n’est plus assurée et le sera encore moins dans quelques années. Les équipements qui composent ce réseau deviennent vétustes et obsolètes, et l’entretien devient compliqué du fait de l’abandon progressif de cette technologie. L’utiliser de manière trop importante engendrerait des risques de coupures de services assez élevés.

L’Arcep ne souhaite pas s’opposer à la volonté d’Orange de mettre fin au RTC sur le territoire. Cependant, au regard des conséquences pour le secteur, l’opérateur devra respecter un certain nombre de conditions comme celle d’annoncer au minimum 5 ans à l’avance l’arrêt du service sur n’importe quelle partie du territoire.

Aucune date n’a été indiquée par Orange à ce stade du dossier. Par ailleurs, l’Arcep a déjà fait de la prévention chez les différents opérateurs dans le cadre de réunions qui ont eu lieu en mai, septembre et novembre de l’année dernière.

Une autre est programmée le 17 mars prochain. L’autorité « veillera en particulier à ce que les conditions de cette transition technologique permettent l’exercice d’une concurrence effective et loyale entre les opérateurs et à ce que l’ensemble des utilisateurs finals puisse bénéficier d’un accompagnement adapté. »

Cette décision de l’opérateur prouve qu’il veut aller de l’avant, nous avons ainsi vu Orange mettre le paquet sur la 4G par exemple. Ce réseau téléphonique commuté nous aura tout de même rendu de fiers services pendant des dizaines d’années, où les smartphones et autres téléphones mobiles n’existaient pas.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Orange Bank séduit moins qu’à son lancement

Orange Bank connaît un tassement de ses recrutements ses derniers mois. Le « Free de la banque » gagne 15 000 à 20 000 clients par mois, alors qu’en à peine quelques semaines après son lancement Orange Bank revendiquait 100 000 clients….