Ce singe peut jouer à Pong par la pensée grâce à la puce Neuralink d’Elon Musk

 

Dans une vidéo publiée ce 9 avril 2021, Neuralink montre un singe en train de jouer à Pong en n’utilisant aucune manette. À la place, l’animal contrôle le jeu par sa simple pensée, grâce à la puce implantée dans le cerveau. Il s’agit d’un des rares exemples actuellement disponibles des capacités de la technologie.

neuralink singe pong
Crédits : Neuralink

Depuis sa création en 2016, Neuralink se fait relativement discret dans les médias. Pourtant, la promesse est de taille : connecter le cerveau humain en Bluetooth pour profiter de tous les médias actuels tout en se passant d’un outil manuel. Si l’on pourrait croire à un scénario de science-fiction, il n’en est rien. La firme progresse et les premiers résultats commencent à faire surface.

Sur sa chaîne YouTube officielle se trouve désormais une vidéo d’un singe s’étant fait implanter la fameuse puce connectée. Prénommé Pager, l’animal est filmé en train de jouer à des jeux vidéos, et notamment à Pong, « son jeu préféré » si l’en on croit le commentateur. Le twist, c’est bien entendu que Pager ne dispose d’aucune manette en main. Il contrôle le tout par la pensée.

Sur le même sujet : Facebook prépare un bracelet qui permet de contrôler un ordinateur par la pensée

Grâce à Neuralink, un singe peut jouer à Pong par la pensée

En février dernier, Elon Musk avait déjà fait part de l’expérience dans une réunion Clubhouse. « Nous avons un singe avec un implant sans fil dans le crâne qui peut jouer à des jeux vidéos par la pensée », avait-il déclaré. Si les participants de l’époque ont pu se montrer sceptiques, force est de constater que le patron de Tesla n’a pas menti.

Durant trois minutes, Pager apprend donc à contrôler l’ordinateur avec son cerveau. Pour cela, il utilise d’abord un joystick pour interagir avec les éléments à l’écran, en échange de quoi il reçoit un smoothie à travers une paille. Une fois le fonctionnement assimilé, les chercheurs ont retiré le joystick. « Pager pense simplement à bouger sa patte de bas en haut », explique le commentateur.

Ce dernier précise que le singe dispose actuellement de deux puces dans le cerveau, mais ne dit pas si chacune a un but bien particulier. Sur Twitter, Elon Musk a ajouté que cette vidéo n’est qu’un simple exemple de toutes les possibilités offertes par l’implant. L’année dernière, il a affirmé que Neuralink pourra diffuser de la musique directement dans le cerveau.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !