Netflix s’offre sa première salle de cinéma pour projeter ses propres films

 

Netflix a pris possession de sa première salle de cinéma, Le Paris Theater, l'un des plus vieux cinémas à salle unique de New York. Après avoir mis la clé sous la porte il y a quelques mois, ce dernier vient d'être repris par le géant du streaming qui l'acquiert pour une période déterminée à travers un contrat de leasing. Le Paris Theater devient le domicile de Netflix pour ses projections et ses propres sorties en salle.

Netflix salle de cinéma

En conflit avec les exploitants de salles de cinéma, Netflix vient de faire son premier pas dans le domaine en s'offrant sa première salle obscure, Le Paris Theater de New York qui avait fermé ses portes en août 2019 après plusieurs années de vacillement, une ironie du sort sachant que la plateforme de streaming est accusée de mettre à mal les salles de ciné.  Il ne s'agit pas d'une acquisition à proprement parler mais d'un contrat de bail pluriannuel dont la durée n'a pas été précisée. « Ce cinéma emblématique va rester ouvert et devenir le domicile de Netflix pour ses événements exceptionnels, ses projections et ses sorties en salle », a indiqué le groupe dans un communiqué de presse publié sur son site.

Ce n'est pas la première tentative d'incursion de Netflix sur ce marché. L'entreprise essaie depuis le mois d'avril d'acquérir l’historique Egyptian Theatre de Los Angeles. Ces initiatives traduisent sa volonté d'attirer la sympathie des têtes de pont du cinéma traditionnel comme le réalisateur Steven Spielberg qui s'oppose au fait que des films de la plateforme puissent concourir aux Oscars pour les mêmes raisons qui expliquent l'exclusion de Netflix du Festival de Cannes.

Pour se conformer au règlement des Oscars, Netflix est contraint de projeter pendant au moins une semaine ses films dans une salle de cinéma à Los Angeles, ce qui explique sa détermination à mettre la main sur l'Egyptian Theatre pour s'affranchir de la dépendance envers des exploitants tiers sachant que des géants comme AMC et Regal se sont par exemple catégoriquement opposés à projeter le film The Irishman de Netflix dans leurs salles.  Ces derniers exigent que l'entreprise se conforme intégralement à la chronologie des médias  aux Etats-unis qui veut qu'un film soit projeté pendant au moins douze semaines dans les salles de cinéma avant d'atterrir sur les plateformes de streaming, une condition à laquelle Netflix n'est pas prêt à céder.

Acquérir des salles de cinéma à travers le pays lui permettra de projeter ses propres films sur la durée qu'il souhaite tout en les rendant disponibles simultanément sur son service de streaming d'autant plus qu'un décret datant de 1948 qui empêchait les studios de cinéma de posséder des salles de ciné vient d'être abrogé par le ministère américain de la justice. Netflix n'avait d'ailleurs pas attendu cette décision pour projeter son premier film dans le Paris Theatre. La firme proposait des séances pour sa production originale Marriage Story dans cette salle depuis une semaine.

Source : The Verge

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
netflix week end
Netflix : les séries et films à regarder ce week-end

Netflix propose chaque semaine de nouvelles séries et de nouveaux films. Pour vous aider à choisir ce que vous allez regarder ce week-end, on vous propose une petite sélection des meilleures nouveautés du catalogue. C’est parti !  Le catalogue Netflix s’enrichit toutes…

mignonnes netflix polemique
Netflix attaqué par les Etats-Unis pour pédopornographie à cause du film Mignonnes

Mignonnes, l’excellent film réalisé par Maïmouna Doucouré, continue de défrayer la chronique outre-Atlantique. Victime du marketing putassier de Netflix, de nombreux politiques américains veulent désormais clouer la plateforme et le film au pilori, pour motif de pédopornographie. L’excellent film Mignonnes…

Netflix
Netflix pourrait encore augmenter le prix des abonnements

Netflix risque encore d’augmenter le prix de ses abonnements, estime un analyste financier. D’après l’expert, le géant de la VOD ne tardera pas à annoncer une énième augmentation tarifaire à ses abonnés américains et européens.  Dans un rapport financier destiné…