Netflix : la Russie force la plateforme à diffuser ses chaînes d’État

 

La Russie vient tout juste d'inscrire Netflix sur sa liste “des services audiovisuels”. En cette qualité, la plateforme de streaming devra s'acquitter de certaines obligations si elle souhaite maintenir ses activités sur le sol russe. Elle devra notamment diffuser en direct les programmes d'au moins une vingtaine de chaînes de télévision d'État. Cette mesure rentrera en vigueur dès mars 2022.

russie netflix
Crédits : Pixabay

Depuis plusieurs années maintenant, les plateformes de streaming comme Netflix, Amazon Prime Video ou encore Disney+ ont des obligations pour maintenir leurs activités sur tel ou tel territoire. En France par exemple, ces entreprises doivent s'acquitter chaque année entre 50 et 80 millions d'euros de subventions pour aider au développement du cinéma français.

En Russie, les mesures appliquées à l'encontre des plateformes de streaming sont toutes autres. En effet, le Roskomnadzor, soit l'autorité nationale de surveillance de l'internet et des télécommunications, vient d'inclure Netflix sur la liste “des services audiovisuels”, une catégorie qui comprend tous les services de streaming qui comptent plus de 100 000 visiteurs russes quotidiens.

Netflix bientôt détourné par la Russie ?

En cette qualité, Netflix devra se soumettre à certaines contraintes. Si l'entreprise américaine compte poursuivre ses activités sur le territoire russe, elle devra d'abord diffuser en direct les programmes d'une vingtaine de chaînes de télévision d'État. Il s'agit entre autres de la chaîne d'informations en continue NTV, de la chaîne principale généraliste Channel One ou encore de la chaîne Spas de l'Église orthodoxe. Toutes ces chaînes sont régulièrement pointées du doigt par l'opposition au pouvoir russe et sont considérées comme des vecteurs de la propagande pro-gouvernementale.

En outre, Netflix devra s'engager à respecter les dispositions interdisant la promotion de “l'extrémisme”. Dans le cas contraire, l'autorité de régulation pourra être amenée à prendre des sanctions contre la plateforme. D'après les dires de la Russie, ces mesures entreront en vigueur dès mars 2022. Reste maintenant à savoir si Netflix compte se plier aux exigences du pouvoir russe ou si elle préfère se retirer du territoire.

Comme vous le savez peut-être, la Russie s'est inscrit dans une politique de méfiance généralisée à l'encontre des géants occidentaux du web et du high-tech. En mai 2021, les autorités ont contraint Google de supprimer des contenus interdits, relatifs notamment à l'opposition ou encore à la gestion de la crise sanitaire par le pays. D'ailleurs, la firme de Mountain View avait écopé d'une amende de 160 000 € pour ne pas avoir effacé ces contenus sur YouTube. En septembre 2021, ce sont de nombreux VPN comme NordVPN ou ExpressVPN qui se sont attirés les foudres de la Roskomnadzor.

Source : WinFuture



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !