Mort de la téléphonie fixe, les Français passent 3 fois plus de temps sur leur mobile

 

Avec 1h20 en moyenne par mois au téléphone, la temps passé par les Français en communication sur un téléphone fixe a atteint un niveau historiquement bas dans l'Hexagone. Sans surprise, les utilisateurs préfèrent leur smartphone, avec une consommation toujours aussi élevée, supérieure à 3h30 par mois. 

arcep rapport mort telephone fixe
Crédits : Unsplash

Décidément, l'Arcep occupe la scène médiatique ce mardi 12 avril 2022. En effet, le gendarme des télécoms vient de relancer l'attribution des fréquences à Starlink. Le service d'internet par satellites d'Elon Musk a perdu la jouissance des fréquences hertziennes attribuées par l'Arcep, ce sur décision du Conseil d'État.

En parallèle, l'Arcep vient de publier ce 7 avril son observatoire du marché des communications électroniques en France pour le 4e trimestre 2021. L'occasion de faire le point sur la santé économique de ce secteur et la consommation des Français en communications. On apprend notamment que les revenus des opérateurs ont augmenté tout au long de l'année 2021, entre 2 et 4% en un an chaque trimestre.

Mais ce qu'il faut retenir de ce rapport, c'est surtout la mort de la téléphonie fixe. En France, la consommation vocale sur les réseaux fixes n'a jamais été aussi faible. Alors qu'elle diminuait constamment depuis 2013, les abonnés fixe ont passé plus du temps sur leur téléphone fixe durant le premier confinement, avec 2h17 en moyenne au second trimestre 2020.

À lire également : Box Internet – l’Arcep dit non à l’interdiction des forfaits illimités

Avec la fin de la pandémie, les Français délaissent le téléphone fixe

Seulement et depuis l'allégement des mesures sanitaires, soit vers la première moitié 2021, cette consommation moyenne a chuté drastiquement pour atteindre les 1h20 en moyenne par mois. Sur le réseau RTC (réseau téléphonique commuté), le constat est le même avec 1h27 par mois environ sur le second semestre 2021, soit une baisse de 13 minutes en un an. À son sujet, Orange a débuté la suppression du réseau RTC dans une première zone géographique française, avant une fermeture complète à l'horizon 2026. 

Pour les opérateurs télécoms, cette baisse de la consommation a un impact concret sur les revenus issus de la téléphonie “classique”. Orange, SFR et consorts ont enregistré une chute des revenus de 25%, pour atteindre les 132 millions d'euros sur le trimestre. Bien entendu, les revenus de la téléphonie fixe représentent une infirme fraction des revenus totaux des opérateurs.

Sans surprise, les appels sur mobile se portent particulièrement bien. Malgré une légère baisse par rapport aux chiffres enregistrés vers la fin 2022, le trafic par abonné se maintient à un niveau supérieur à ceux observés avant la crise sanitaire : 3h48 par mois par carte SIM ce trimestre, contre 3h28 au 4e trimestre 2019. Durant le premier confinement, cette consommation s'élevait à 4h27 par mois, un record historique.

Source : Arcep



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !