Microsoft attaque Sony en justice, il veut savoir comment sont créés ses jeux vidéo

 

Microsoft a assigné Sony à comparaitre dans le cadre de sa défense pour le rachat d’Activision-Blizzard. La firme de Redmond, attaqué par la FTC, exige de connaître le processus de création des jeux de SIE pour préparer sa défense. Sony a jusqu’à la fin de la semaine pour répondre.

Activision Microsoft
Crédit : stlegat / 123RF

Le rachat d’Activision-Blizzard par Microsoft recèle de plus de rebondissements qu’une télénovela. La Federal Trade Commission (FTC), l’organisme américain du commerce, a attaqué la firme de Redmond en justice il y a quelques semaines. Le but est de déterminer si cette transaction sera, à terme, nocive pour la concurrence. Mais Microsoft ne compte pas se laisser faire.

Le créateur de la Xbox a assigné Sony à comparaitre dans le cadre de ce procès. Microsoft demanderait à ce que son concurrent dévoile son processus de création de jeu vidéo.

Microsoft aimerait connaître le processus de créations de jeu vidéo de Sony

Pourquoi une telle demande ? Tout simplement car Microsoft estime que ces informations pourraient être pertinentes pour sa défense, afin de montrer à la FTC que ses méthodes ne diffèrent pas de celles de la concurrence. Cependant, Sony pourrait ne pas répondre à l’assignation, puisqu’elle la forcerait à dévoiler des données internes confidentielles. La marque japonaise a jusqu’à vendredi pour répondre positivement ou non à la demande de son concurrent.

A lire aussi – Microsoft Activision Blizzard : tout ce qui va changer après le rachat historique

Pour rappel, Sony est le principal opposant au rachat d’Activision Blizzard par Microsoft. La société derrière la PlayStation est inquiète par l’importance que prendrait son concurrent sur le marché. En réalité, le nœud du problème tient en trois mots : Call of Duty.

La licence d’Activision est en effet une saga phare associée à la marque PlayStation dans la tête de bon nombre de joueurs. Avec le rachat, elle serait en possession de Microsoft. La firme de Redmond a tenté de trouver une solution en proposant à Sony de continuer à sortir tous les Call of Duty sur PlayStation pendant encore dix ans, mais sans succès. Le bras de fer continue donc.

La FTC, qui a porté plainte contre Microsoft en décembre 2022, va étudier le dossier avant de rendre son verdict dans le courant de l’été 2023.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !