Facebook Messenger est en train d’être complètement reconstruit. Les développeurs repartent quasiment de zéro en termes de code afin d’alléger très largement la taille de l’application et la rendre beaucoup plus rapide qu’actuellement, et ce tout en conservant l’ensemble des fonctionnalités actuelles. Une app pour Windows et MacOS est aussi en préparation.

facebook messenger

Ce 30 avril 2019, débute la conférence F8 de Facebook, qui doit durer deux jours. En amont de la première keynote programmée, la firme de Mark Zuckerberg a partagé quelques informations sur l’avenir de l’application Messenger. Tout d’abord, a été présenté le Project LightSpeed. Il s’agit d’une reconstruction totale de l’application de messagerie instantanée pour repartir sur des bases saines. L’objectif est que l’app pèse moins de 30 Mo (trois fois moins qu’actuellement) et qu’elle puisse être lancée en moins de deux secondes, même sur un smartphone peu puissant.

Facebook Messenger va devenir plus rapide et peser moins lourd

Les utilisateurs peuvent déjà bénéficier d’une app légère et rapide avec Messenger Lite. Mais là, on parle des performances de Messenger Lite avec toutes les fonctionnalités de l’appli Messenger de base. Cela ne va cependant pas arriver tout de suite et on peut s’attendre à une année de transition car l’intégralité du code est à revoir, prévient Asha Sharma, cadre de Messenger. On peut aussi penser que cette refonte du code intervient dans le cadre de la fusion des messageries WhatsApp, Instagram et Messenger confirmée par Facebook. Un sujet sur lequel n’est pas encore revenu le groupe pour le moment.

Autre annonce, Facebook prépare une application Messenger desktop pour Windows et MacOS. Celle-ci bénéficiera de toutes ou la plupart des fonctionnalités qu’on retrouve sur mobile, comme les appels vidéo, et sera donc plus complète que l’app desktop WhatsApp par exemple. Celle-ci est en cours de test et devrait sortir dans le courant de l’année 2019.

Lire aussi : Messenger de retour dans l’application Facebook ?



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook censure des pubs de Donald Trump contenant un symbole nazi

Facebook a finalement décidé de censurer Donald Trump. Le réseau social a en effet supprimé plusieurs publicités de campagne contenant un symbole utilisé par les nazis pour désigner les prisonniers politiques de gauche dans les camps de concentration : le triangle rouge inversé.  Facebook suit finalement…