Meltdown et Spectre : le patch Windows 10 empêche les PC AMD de démarrer !

Maj. le 5 avril 2018 à 19 h 43 min

Le patch Windows 10 contre les failles Meltdown et Spectre empêcherait certains PC AMD de démarrer, les rendant inutilisables. La grogne des utilisateurs grandit depuis que le patch en question a été poussé la semaine dernière. D’autant que revenir en arrière semble impossible – et que de nombreux utilisateurs ne savent, ou ne peuvent pas réinitialiser Windows. 

meltdown spectre

Les failles de sécurité matérielles Meltdown et Spectre continuent de faire parler d’elles. Alors qu’Intel corrige son lineup de puces, tous les éditeurs et constructeurs y vont de leur patch de sécurité pour tenter de résoudre le problème et hausser la sécurité des systèmes touchés. Microsoft a été comme d’autres assez prompt à publier son patch KB4056892 et les premiers retours semblaient plutôt bons. Alors que l’on s’attendait à des baisses de performances entre 5 et 30%, la perte de peps semble minimale sur la plupart des systèmes affectés. C’était avant que l’on apprenne que certains utilisateurs ne peuvent plus démarrer leur ordinateur depuis la mise à jour.

Meltdown et Spectre : le patch Windows 10 rend les PC AMD impossibles à booter

Le problème semble toucher certaines machines dotées d’un processeur AMD. Les forums de la firme de Redmont se sont vite remplis de messages pour se plaindre du problème. D’autant qu’une fois installé il ne semble plus possible de faire machine arrière. À moins de réinstaller complètement le système – une option trop complexe pour de nombreux utilisateurs ou peu pratique compte-tenu du nombre de programmes à réinstaller et/ou des données à sauvegarder. La firme américaine a décidé de réagir mardi 9 janvier en suspendant temporairement le déploiement de la mise à jour de sécurité.

« Microsoft a recueilli de nombreux retours clients de certains appareils AMD qui se retrouvent dans un état impossible à démarrer après l’installation de mises à jour de sécurité Windows récentes », explique un porte-parole de la firme. Et d’ajouter : « après enquête, Microsoft a déterminé que certains chipset AMD ne sont pas conformes à la documentation fournie précédemment à Microsoft pour développer les parades du système d’exploitation Windows contre les vulnérabilités du chipset connues comme Meltdown et Spectre ».

L’affaire semble aussi embarrassante pour AMD que pour Microsoft – qui peut ironiquement se targuer d’avoir réglé radicalement le problème d’origine, en l’aggravant. Les PC AMD ne pourront désormais plus recevoir la mise à jour KB4056892 en attendant un autre patch de sécurité. Les personnes affectées doivent visiter le site d’aide de Microsoft pour tenter de rendre à nouveau leur machine bootable.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !