Mazda affirme sans preuves que les batteries haute capacité polluent bien plus que le diesel

Maj. le 31 décembre 2019 à 13 h 42 min

Mise à jour du 30/12/2019 à 17h : Après relecture de l’article nous nous sommes rendus compte que n’avions pas assez appuyé sur certains faits essentiels. De fait, nous avons décidé de republier cet article afin de procéder aux modifications nécessaires. Veuillez accepter nos plus plates excuses. La rédaction de Phonandroid.

Mazda affirme que les batteries haute capacité de certaines voitures électriques polluent bien plus que le diesel. Une affirmation factuellement fausse. Le graphique proposé par le constructeur (que vous pouvez retrouver en fin d’article) pour justifier sa position omet plusieurs détails cruciaux, comme l'empreinte carbone de l’extraction du pétrole, de son raffinage et de son transport vers les stations-services. Les deux années nécessaires pour rembourser le coût « carbone » de la création d’une batterie ne sont pas non plus prises en compte par les calculs de Mazda. L’absence de ces données essentielles remettent en question le fondement des affirmations du constructeur.

Mazda affirme que les batteries haute capacité de certaines voitures électriques polluent bien plus que le diesel. Voilà comment le constructeur justifie la présence d’une modeste batterie de 35 kWh sur son dernier SUV Mazda MX-30. Selon l’entreprise, ce sont les méthodes de fabrication de ces batteries haute capacité qui représentent un danger pour la planète

Crédits : Mazda. Mazda MX-30

Pourquoi Mazda a-t-il équipé son dernier SUV MX-30 d’une modeste batterie 35 kWh ? « Parce que cela aide la planète », affirme Christian Schultze, directeur du département Recherche de la zone Europe de la marque. Selon lui, les petites batteries représentent une émission en CO2 « responsable » (en prenant en compte la fabrication et la destruction des batteries une fois arrivées en fin de vie), comparable au moteur diesel d’une Mazda3, la berline qui a la fâcheuse tendance de déclencher le freinage d’urgence sans raison.

D’après Christian Schultze et les calculs et analyses effectués par Mazda, les batteries haute capacité ont  à l’inverse un impact bien plus néfaste sur l’environnement que le diesel. Le constructeur affirme qu’une batterie de 95 kWh, qui équipe notamment les Tesla Model S et X, est bien plus polluant dès le premier jour, tout comme son élimination lors de son remplacement par une autre batterie (aux alentours des 160 000 kilomètres).

À lire également : les voitures électriques coûtent de plus en plus cher malgré un marché en plein essor

Pour appuyer son propos, Mazda a publié un graphique qui décrit les émissions en CO2 d’une batterie 35 kWh, 95 kWh et du moteur diesel de la Mazda3 sur un cycle de vie d’environ 200 000 km. Cette étude, si on peut réellement l’appeler ainsi, sonne tout de même comme une justification pour Mazda, qui essaie tant bien que mal d’expliquer pourquoi son MX-30, vendu 28 400 € en First Edition, n’affiche que 200 kilomètres d’autonomie.

À l’heure où les constructeurs automobiles cherchent à booster à tout prix l’autonomie de leurs véhicules électriques, la stratégie de Mazda pourrait ne pas convaincre les acheteurs potentiels, qui pourraient préférer se tourner vers des voitures avec une meilleure autonomie. En France, les voitures électriques sont boudés par 9 français sur 10, la faute à des prix trop élevés.

Source : engadget

Crédits : Mazda. Voici le graphique en question



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !