macOS Big Sur : la mise à jour peut effacer toutes les données s’il y a pas assez d’espace disponible

 

Attention à bien vérifier que vous avez suffisamment d'espace disponible pour lancer la mise à jour macOS Big Sur. Un bug dans l'installateur empêche l'analyse du stockage disque dur, ce qui peut entraîner un cryptage des fichiers avec FileVault. Bien qu'il n'existe pour l'heure pas de solution officielle, il est possible de contourner le problème.

macOS Big Sur mise a jour perte de donnees

macOS Big Sur est disponible depuis novembre dernier, et son déploiement ne s'est pas fait sans encombre. Si la mise à jour est relativement épargnée par les bugs, les anciens Macbook Pro sont incapables de faire tourner le système d'exploitation. En revanche, les utilisateurs qui disposent d'un ordinateur assez récent pour l'installer peuvent faire face à un problème pour le moins contraignant : la perte de la totalité de leurs données. Un bug se trouvant en effet dans l'installateur de l'OS empêche la vérification de l'espace disponible avant le lancement du processus.

Pour information, il est nécessaire d'avoir au minimum 35,5 Go de libres pour passer sur Big Sur, sans compter les 13 Go que pèse l'application. Si ce n'est pas le cas, l'installation se poursuit jusqu'à épuisement du stockage sur le disque dur, faisant alors apparaître un message d'erreur. Plusieurs scénarii sont ensuite possibles : la mise en place d'une boucle d'installation, la redirection vers l'assistant de redémarrage ou, dans le pire cas, la disparition du disque dur sur l'écran de démarrage de Big Sur. Tous les Macs compatibles avec la mise à jour sont concernés par le problème.

Difficile de récupérer ses données après la mise à jour vers macOS Big Sur

D'après certains tests, le bug est présent dans l'installateur de macOS Big Sur 11.2 et 11.3. Il est probable que la version 11.1 soit également concernée. Les mises à jour ultérieures ne sont apparemment pas touchées. La perte de données, quant à elle, est causée par l'activation du cryptage par FileVault 2. Cette dernière empêche les utilisateurs d'entrer leur mot de passe administrateur pour enclencher le processus de récupération, ainsi que de réinitialiser celui-ci.

À lire également – macOS Big Sur : la suite Office mettra plus de temps à s’ouvrir, Microsoft prévient

Il est possible de récupérer ses données en lançant une restauration système sur un deuxième Mac. Le processus se révèle toutefois fastidieux lorsque FileVault est activé. Dans le cas contraire, l'utilisateur peut également libérer de l'espace en supprimant des fichiers ou en les transférant vers un autre appareil. Enfin, s'il n'est pas nécessaire de récupérer les fichiers cryptés, il reste la possibilité d'effacer complètement l'espace du disque dur et de réinstaller macOS.

Source : Mr. Macintosh



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !