macOS Big Sur : la suite Office mettra plus de temps à s’ouvrir, Microsoft prévient

 

Microsoft a annoncé qu'il faudra attendre au moins 20 secondes pour ouvrir la suite Office sur macOS Big Sur. Le système d'exploitation ayant été conçu pour les Macs ARM, qui marquent la transition d'Apple vers ses puces M1, les utilisateurs devront dans un premier temps passer par Rosetta 2 pour lancer des applications développées pour des processeurs Intel. L'émulateur doit d'abord rendre les logiciels compatibles pour les puces Apple Silicon, ce qui explique cette latence.

Microsoft Office Mac

Dans une FAQ publiée sur son site, Microsoft a garanti qu'il sera bien possible d'installer l'ensemble des applications de la suite Office sur les futurs appareils dotés d'une puce M1. La question était en effet légitime à l'annonce du lancement de macOS Big Sur par Apple, puisque la firme s'est séparée de son ancien partenaire Intel pour développer ses propres processeurs. Pour assurer la transition des développeurs comme des utilisateurs, la firme de Cupertino a également dévoilé Rosetta 2, un émulateur capable de lancer des logiciels compatibles avec les puces Intel et n'ayant pas encore été développées pour les puces Apple Silicon.

Seule ombre au tableau : Microsoft a également déclaré que la suite Office mettra au minimum 20 secondes à se lancer sur les machines ARM. Un chiffre qui peut étonner, notamment à la vue des étonnantes prouesses de la puce M1 dans ses premiers benchmarks“Le premier lancement de chaque application Office prendra plus de temps, puisque le système d'exploitation doit générer un code optimisé pour le processeur Apple Silicon”, explique Microsoft. “Les utilisateurs remarqueront que les logiciels rebondiront sur le dock pendant environ 20 secondes, le temps que le processus soit terminé.” Microsoft précise que les lancements ultérieurs de la suite ne devront pas prendre autant de temps.

Microsoft travaille sur une meilleure compatibilité de la suite Office sur macOS Big Sur

“Cette couche de transition est assurée automatiquement par macOS Big Sur et donne accès aux utilisateurs à toutes les fonctionnalités des applications Microsoft, y compris les modifications par un parti tiers”, continue Microsoft, avant de conseiller d'installer la mise à jour 16.43 de novembre 2020 pour une meilleure expérience. Cette dernière comprend en effet des optimisations pour le nouveau système d'exploitation d'Apple.

À lire également : Apple présente M1, la puce ultra puissante des premiers Macs ARM

Microsoft assure d'ores et déjà travailler sur une version directement compatible avec les puces M1, comme on a pu le voir lors de la conférence WWDX de juin 2020. La firme prévoit que ses logiciels pourront être lancés à la fois sur les processeurs Intel et Apple Silicon et ce, à partir du même fichier exécutable.

Source : Microsoft



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
mac m1 linux
Apple vend désormais des Mac M1 reconditionnés

Apple vend pour la première fois des Mac mini alimentés par un processeur M1 reconditionnés sur sa boutique en ligne. Ces ordinateurs sont évidemment proposés à des prix moins élevés que les versions neuves. Dans la foulée, Apple commercialise aussi…

iphone indice de réparabilite
Apple dévoile l’indice de réparabilité des iPhone et Mac

Apple est l’un des tout premiers constructeurs à afficher l’indice de réparabilité de ses produits, notamment celui des iPhone et des Macs, comme le veut la Loi depuis le 1er janvier 2021. Rien n’indique que les constructeurs concurrents seront aussi…