L’Ukraine crée une armée de pirates pour riposter contre la Russie

 

L’Ukraine compte désormais sur les pirates pour tenir tête à l’invasion russe. Après avoir été victime d’une cyberattaque massive sur son territoire, l’État a appelé les pirates à se regrouper pour faire face à la menace. Des centaines de candidatures ont déjà été envoyées.

pirate anonymous
Crédits : Unsplash

137 Ukrainiens ont trouvé la mort depuis hier matin, a annoncé Volodymyr Zelensky, président du pays. Ce jeudi 24 février, la Russie a envahi son voisin, déclenchant par la même occasion une guerre aussi bien terrestre que virtuelle. En effet, en même temps que l’armée russe entrait sur son territoire, l’Ukraine a subi une cyberattaque massive. Un wiper a infecté des centaines de PC pour y effacer l’intégralité des données stockées. L’objectif : déstabiliser les institutions publiques et saper le moral de la population.

Mais le gouvernement ukrainien ne compte pas se laisser faire. Dans la foulée de la cyberattaque, Yegor Aushev, co-fondateur d’une entreprise de cybersécurité à Kiev, a posté ce message sur un forum de hackers ! « La cybercommunauté ukrainienne ! Il est temps de s’impliquer dans la cyberdéfense de notre pays », avant de demander aux pirates de se regrouper pour faire face à l’envahisseur. À ce stade, le gouvernement a déjà reçu des centaines de candidatures.

Sur le même sujet : Le cours du Bitcoin plonge brutalement à cause de la guerre Russie/Ukraine

L’Ukraine appelle les pirates à rejoindre le combat

Il s’agit désormais de les vérifier une à une pour s’assurer qu’elles ne cachent pas un espion russe. Une fois leur candidature validée, les pirates seront en charge de la protection des infrastructures vitales, telles que les systèmes d’acheminement de l’eau ou encore les centrales électriques. Ils auront aussi pour rôle d’espionner la Russie dans l’espoir de mettre la main sur des informations clés.

L’Ukraine pourra également compter sur le soutien d’Anonymous, qui a d’ores et déjà annoncé s’impliquer dans le conflit contre la Russie. De premières attaques DDOS ont déjà été menées contre les sites gouvernementaux et médias du pays. Pendant ce temps, les Ukrainiens se rabattent massivement sur les cryptomonnaies afin de contourner les limitations de retrait imposé par les autorités.

Source : The Guardian



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !