L’iPhone se vend toujours comme des petits pains et sauve le bilan financier d’Apple

Apple vient de publier son bilan financier pour le deuxième trimestre 2023. Sans surprise, l’iPhone est toujours la tête de proue de l’entreprise, avec un chiffre d’affaires de 51,3 milliards de dollars. La firme de Cupertino peut également compter sur ses divers services d’abonnement, qui sont sur le point d’atteindre un chiffre historique.

iphone 14 pro max
Crédit : Phonandroid

Faut-il encore préciser que l’iPhone est le produit le plus populaire d’Apple ? Si vous en doutiez malgré tout, le dernier bilan financier de la firme vient rappeler les bases. Sur le second trimestre de son exercice fiscal 2023, l’iPhone a généré un chiffre d’affaires de 51,3 milliards de dollars, pour un total de 94,8 milliards de dollars. La fin de la pénurie pour le smartphone, survenue en début d’année, a son nul doute grandement aidé le constructeur à atteindre ce résultat.

Si l’iPhone représente donc plus de la moitié, des revenus d’Apple, une autre de ses activités s’avère également particulièrement lucrative : ses services d’abonnement. Au total, la firme de Cupertino a généré 20,9 milliards de dollars à l’aide de l’App Store, Apple Music, Apple TV+ et Apple Arcade. En revanche, celle-ci ne précise pas la part exacte de chacune de ses plateformes. En revanche, elle révèle que ces derniers sont sur le point de franchir un cap historique : celui du milliard d’utilisateurs tous services confondus.

Sur le même sujet —L’Apple Watch domine toujours plus le marché des montres connectées, Samsung stagne

Apple s’en sort bien financièrement ce trimestre grâce à l’iPhone

Apple comptabilise en effet 975 millions d’abonnements à ce jour, un chiffre qui ne tardera donc pas à dépasser le milliard, surtout au vu du succès des offres Apple TV et Apple Arcade. On notera toutefois que malgré ces bons résultats, le chiffre d’affaires global du constructeur en baisse de 3 % par rapport à l’année précédente. Pas de grande surprise toutefois à ce niveau-là, l’industrie de la tech souffrant encore des restes de la pénurie de composants et de l’inflation en cours.

D’autant qu’Apple peut également compter sur son implantation sur d’autres marchés, comme l’explique Tim Cook au média Reuters : « Nous avons été ravis de notre performance sur les marchés émergents. Nous avons établi des records pour la base installée d’iPhone dans tous les segments géographiques, et nous avons eu de très fortes ventes sur les marchés émergents, en particulier au Brésil, en Inde et au Mexique ».


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !