L’histoire du Pageboy de Nintendo, la Xiaomi Watch S1 sera lancée officiellement aujourd’hui, c’est le récap’

 

Une vidéo raconte l’histoire du Pageboy, l'extension qui devait apporter Internet à la Game Boy de Nintendo, Xiaomi présentera aujourd’hui ses Xiaomi 12 mais également sa montre haut de gamme Xiaomi Watch S1, les autorités françaises mènent l’enquête et s’apprêtent à condamner les publicités déguisées faisant la promo de cryptomonnaies sur les réseaux sociaux, c’est le récap’ du jour.

Nintendo a failli intégrer Internet à sa Game Boy

En 1999, Nintendo of America se lance dans le projet de développer une extension baptisée Pageboy, dont le but est d’apporter Internet à la Game Boy Color pour permettre à la console de se connecter via transmission sans fil. Le journaliste Liam Robertson raconte dans une vidéo comment le Pageboy aurait pu faire de la Game Boy un smartphone avant l’heure. Le projet a finalement été abandonné en 2002, les utilisateurs ne voyant pas encore l’utilité d’Internet et Nintendo réalisant que seuls certains joueurs en profiteraient réellement aux vues de la couverture réseau restreinte.

Lire : Nintendo voulait transformer sa Game Boy en smartphone grâce à cette étonnante extension

La Xiaomi Watch S1 dévoilée avant sa présentation officielle

Avant d’arriver en 2022 en France, la Xiaomi Watch S1 sera présentée officiellement aujourd’hui au cours d’une conférence de la marque. Le fabricant chinois a déjà levé le voile sur le design de la montre haut de gamme : plus élégante que ses prédécesseurs, elle sera également plus robuste grâce à son écran protégé par du verre saphir. Le Snapdragon 4100+ devrait équiper la Watch S1 et son autonomie aurait été optimisée pour tenir plus d’une semaine.

Lire : Xiaomi Watch S1 : la montre premium ultra-résistante avec du verre saphir sera lancée avec le Xiaomi 12

Les autorités françaises veulent lutter contre la promotion du Bitcoin

Les autorités françaises se sont récemment lancées dans une guerre contre la publicité déguisée et les pratiques commerciales douteuses sur les réseaux sociaux, visant notamment à encourager le public à se lancer dans les cryptomonnaies. Une Task Force spéciale et été mise en place le 13 décembre et vise principalement à surveiller les influenceurs qui n’hésitent pas à faire la promotion de cryptomonnaies comme le Bitcoin ou l’Ethereum, sans avertir leurs abonnés du risque encouru. La nouvelle unité mène donc l’enquête et promet de sévir.

Lire : Bitcoin : les autorités françaises partent en guerre contre les influenceurs qui font la promo de la cryptomonnaie



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !