SpaceX : la Chine accuse Elon Musk d’être un irresponsable avec ses satellites Starklink

 

La Chine vient de porter plainte auprès du Bureau des affaires spatiales des Nations-Unies. La raison ? Pékin a dû éviter à deux reprises des collisions entre sa station spatiale et les satellites lancés par SpaceX dans le cadre du projet StarLink.

starlink plainte chine
Crédits : Starlink

Alors que SpaceX pourrait bientôt au bord de la faillite, l'entreprise d'aérospatiale d'Elon Musk vient de récolter la colère du gouvernement chinois. En effet, Pékin vient de déposer une plainte auprès du Bureau des affaires spatiales des Nations-Unies. Selon les autorités chinoises, la station spatiale de l'Empire du Milieu a été contrainte de procéder à des manœuvres en urgence pour éviter des collisions avec des satellites de la flotte Starlink.

Ces incidents se sont produits à deux reprises, le 1er juillet et le 21 octobre 2021, selon un document soumis par la Chine ce mois-ci à l'ONU. “Pour des raisons de sécurité, la station spatiale chinoise a mis en œuvre un contrôle préventif d'évitement des collisions”, a précisé Pékin dans sa plainte.

Par ailleurs, la Chine accuse également les États-Unis de mettre ses astronautes en danger en ignorant les obligations découlant des traités relatifs à l'espace. Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Zhao Lijian, exhorte le gouvernement américain, la NASA et SpaceX à agir de manière responsable.

À lire également : SpaceX – Elon Musk annonce une douzaine de vols pour Starship en 2022

Les internautes chinois appellent au boycott de Tesla

Pour l'instant, SpaceX n'a pas réagi officiellement sur le sujet, mais la plainte des autorités chinoises est désormais publique. Et justement, elle est au centre de nombreuses conversations dans le pays, avec un hashtag dédié au boycott de Tesla utilisé plus de 87 millions de fois. Les critiques à l'encontre de SpaceX, de Tesla et de son patron fleurissent sur Weibo, le principal réseau social chinois.

Ça ne manque pas d'ironie : les Chinois achètent des Tesla, donnant de l'argent à Musk pour qu'il lance (des satellites) et les jette contre la station spatiale chinoise”, écrit un utilisateur. “Les satellites sont des armes de guerre spatiales américaines et Musk est une nouvelle arme créée par le gouvernement et l'armée américaine”, assure un autre utilisateur.

Quoi qu'il en soit, cette cabale sur Weibo pourrait inquiéter Elon Musk. En effet, le marché chinois est crucial pour le leader des voitures électriques. Il représente pas moins d'un quart de la production mondiale de Tesla, et la Gigafactory de Shanghai est l'un de ses sites de fabrication les plus importants.

Source : BBC



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !