Le WiFi 7 arrive : Qualcomm, MediaTek et Broadcom s’attellent déjà à la fabrication de puces

 

Le standard WiFi 7 ou 802.11be est déjà en train d'arriver : les plus grands fondeurs de la planète, notamment Qualcomm, MediaTek et Broadcom sont déjà en train de plancher sur la fabrication de puces. Le nouveau standard promet d'être jusqu'à trois fois plus rapide que le standard WiFi 6 tout en délivrant de nouvelles technologies comme le CMU-MIMO et la modulation de signal 4096QAM. 

WiFi 7
Crédits : Unsplash

Les technologies WiFi semblent s'enchaîner de plus en plus vite, et alors que les routeurs WiFi 6 ne sont pas encore légion et que des routeurs WiFi 6E commencent à arriver, la WiFi Alliance met déjà la touche finale à son prochain standard WiFi 7 (802.11be). Les plus gros fabricants de puces réseau au monde, notamment Qualcomm, Mediatek et Broadcom sont déjà en train d'intégrer la technologie à leurs produits. On se souvient que Qualcomm avait lancé sa première puce WiFi 6 dans l'année de l'officialisation du standard.

On peut donc s'attendre à ce que les premiers appareils compatibles WiFi 7 (smartphones, tablettes…) arriveront d'ici la fin de l'année 2021. A cause de leur cycle de renouvellement plus lent, on ne devrait néanmoins pas trouver la technologie WiFi 7 dans beaucoup de routeurs avant au moins 2 à 3 ans. Qualcomm explique gagner en expérience depuis l'arrivée du WiFi 6 puis du WiFi 6E dont les premières puces compatibles sont produites depuis la seconde moitié de l'année 2021. Le fondeur fait partie de l'équipe de R&D à l'origine du standard WiFi 7.

WiFi 7 : comment ça marche ?

La technologie WiFi 7 doit multiplier la bande passante du WiFi par deux par rapport à la technologie WiFi 6. Pour cela, le standard pourra utiliser et combiner des plages de fréquences plus larges. Ainsi, par exemple, les routeurs WiFi 7 pourront prendre en charge jusqu'à 16 flux de données simultanément contre seulement 8 pour le standard WiFi 6/6E. Des technologies novatrices comme le CMU-MIMO seront également de la partie. Le CMU MIMO permet de distribuer ces canaux entre plusieurs routeurs, pour une meilleure couverture et plus de stabilité.

La technologie WiFi 7 ajoutera également un nouveau réseau 6 GHz en plus des réseaux 2.4 GHz et 5 GHz existants. Ces trois plages de fréquences fonctionneront simultanément. La largeur de chaque canal s'en trouvera doublée, de 160 MHz à 320 MHz. Enfin, le WiFi 7 adopte une nouvelle méthode de modulation appelée 4096QAM, ce qui permet aux appareils WiFi 7 de gagner en capacité. Avec toutes ces technologies, sur le papier, le WiFi 7 peut atteindre une bande passante jusqu'à 30 Gbps soit plus de trois fois ce que propose la technologie WiFi 6 actuelle (9,6 Gbps).

Lire également : OpenWiFi veut créer un réseau WiFi universel et sécurisé

Bien sûr, ces débits fous ne signifient pas, en l'état, que tout le monde en aura immédiatement l'utilité. Après tout, les connexions internet 10 Gbps, voire 1 Gbps ne sont pas encore légion partout, et il existe encore peu d'usages sans fil qui pourraient avoir besoin d'autant de bande passante. Or, comme le WiFi 6, la technologie devrait rapidement trouver sa vocation dans les lieux très fréquentés, car son bénéfice immédiat est d'améliorer la couverture en distribuant l'émission et la réception WiFi entre plusieurs points d'accès.

Source : Gizchina



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !