Le ransomware WannaCry continue d’infecter des centaines de milliers de PC dans le monde, révèle un expert spécialisé dans la cybersécurité. Plus d’un an et demi après la cyberattaque mondiale, le malware se répand toujours sur de nombreuses machines. Heureusement, le virus est pour le moment inactif. Explications.

wannacry malware

 

Souvenez-vous : le vendredi 12 mai 2017, le ransomware Wannacry s’est propagé à une vitesse folle dans le monde au point de toucher une centaine de pays : Grande-Bretagne, Espagne, Portugal, Mexique, Australie, Russie mais aussi… la France. Au total, ce sont au minimum 95 000 PC qui ont été affectés en l’espace d’un week-end. Dans la plupart des cas, les PC infectés par WannaCry tournaient sous Windows 7.

WannaCry continue de se propager sur les PC qui n’ont pas installé le patch

Pour endiguer la propagation fulgurante du malware, Marcus Hutchins, chercheur en sécurité chez Kryptos Logic, a mis en place une parade. L’expert a en effet mis en place un site web qui empêche WannaCry de chiffrer les données des ordinateurs. Le ransomware chiffre en effet les données des PC touchés avant de réclamer une rançon. Depuis le déploiement du site, le ver ne peut plus fonctionner.

Lire aussi : comment supprimer le ransomware WannaCry sans payer la rançon

Comme le rapportent nos confrères de Bleeping Computer, le chercheur Jamie Hankins a remarqué que le site mis en place par Marcus Hutchins continuait de générer un « trafic complètement dingue ». L’homme assure avoir enregistré 17 millions de connexions en provenance de 194 pays différents en seulement une semaine. Heureusement, grâce au site de Hutchins, le ransomware est inopérant.

Néanmoins, il continue de se déployer. Microsoft avait pourtant déployé un patch pour se protéger de WannaCry. De nombreux internantes n’ont visiblement pas pris soin de l’installer sur leur ordinateur. D’après Jamie Hankins, la situation est plus grave qu’il n’y paraît. En cas de panne d’internet, le site web qui empêche WannaCry de fonctionner deviendra caduque….le ransomware va alors chiffrer tous les ordinateurs infectés.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
NordVPN confirme avoir été victime de piratage

NordVPN vient de confirmer avoir été victime de piratage il y a plusieurs mois, en mars 2018. Des pirates ont ainsi eu accès à un serveur loué par la firme pendant environ un mois vie un système de gestion à…

Sécurité : Huawei subirait un million de cyberattaques par jour

D’après le chef de la sécurité de Huawei, l’entreprise repousserait une quantité impressionnante d’attaques informatiques. Des attaques à travers le monde entier, et des autorités américaines qui n’y seraient pas étrangères, selon l’entreprise. Si Huawei doit faire face à l’ire…

WhatsApp : un simple GIF permet de pirater votre smartphone

Une faille découverte dans l’application WhatsApp et qui affecte les smartphones Android permet d’accéder à vos photos privées et autres données personnelles. Il suffit d’un GIF modifié pour exploiter cette vulnérabilité qui vient d’être découverte par un chercheur en sécurité….

Une attaque DDoS rapporte 2,5 millions de dollars à Wikipédia

Vendredi dernier, le site encyclopédique Wikipédia était victime d’une conséquente attaque DDoS (Distributed Denial of Service). Pour limiter les dégâts d’une telle menace, la Wikimedia Foundation vient de recevoir une jolie somme de la part d’un généreux donateur pas si…