Le fondateur de Wikipedia estime que son site n’est pas fiable

 

Freddie Sayers, cofondateur de Wikipedia, affirme qu’il n’a plus confiance dans les informations prodiguées par l’encyclopédie participative. Il explique que la ligne éditoriale a perdu sa neutralité et que Wikipedia est devenu un instrument de propagande pour les industriels et les partis politiques.

wikipedia fiabilite
Crédit : Wikimedia Foundation

Les grandes idées sont-elles toujours bénéfiques pour l’humanité ? Prenons Internet par exemple. Le « Reseau des réseaux », comme nous aimions l’appeler au début des années 2000, est une technologie incroyable qui a largement révolutionné tous les secteurs d’activité. Que ce soit le divertissement, la culture, l’enseignement, l’industrie, les services, le commerce, etc. Mais Internet, c’est aussi le dark web, le piratage informatique, la désinformation, le cyber-harcelement, etc. Il y a toujours deux faces à une même pièce.

Lire aussi – Google et Apple devront bientôt payer Wikipédia pour accéder à son contenu

Freddie Sayers est le cofondateur de Wikipedia. A l’occasion d’une interview très intéressante accordée la semaine dernière au site Unherd, il révèle la face cachée de l’un des sites les plus populaires et les plus consultés du monde. Il explique comment Wikipedia est passé du statut d’encyclopédie collaborative et neutre à un outil de propagande politique et commerciale.

Wikipedia n'est plus une source fiable et a perdu sa neutralité

Pour argumenter ses propos, il s’appuie sur plusieurs faits. D’abord, il affirme que les articles de Wikipedia ne sont plus validés quand ils citent une source dont le parti politique est trop conservateur. Les sources telles que le Daily Mail et Fox News sont bannies. Même si vous n’êtes pas d’accord avec le parti républicain, cette perte de neutralité est mauvaise pour une encyclopédie. Et les sujets concernés sont sensibles, qu’il s’agisse de sujets d’actualité comme la crise sanitaire mondiale ou de sujets plus généraux comme la médecine orientale ou le christianisme.

Il explique que l’influence du contenu de Wikipedia n’est pas uniquement politique, mais aussi économique et financier. Il pointe du doigt Google, Twitter ou Facebook qui se sont appuyés sur les données de Wikipedia pour “prendre le contrôle sur l’audience des médias”. Et il explique comment les marques peuvent faire appel à des agences de relation publique, comme Wiki PR, qui paient des rédacteurs anonymes pour modifier les articles afin d’influencer l’image de leurs clients auprès des lecteurs.

Wikipedia est l’un des cinq sites les plus consultés dans le monde, avec 6,1 milliards de visites par mois. Chaque Internaute peut y contribuer. Certains le font plus que d'autres, comme ce jeune américain qui a traduit des milliers de pages avec Google Traduction. Avant, il y avait une validation systématique. Ce n’est plus le cas. Freddie Sayers a cofondé Wikipedia. Mais cela fait presque quinze ans qu’il a quitté le navire.

Source : Unherd



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !