La première voiture électrique de Xiaomi arriverait en 2024, de nouveaux détails dévoilés

 

Xiaomi se rêve en constructeur automobile et sa première voiture pourrait entrer en production dès 2024. Il s’agirait d’une berline 100% électrique qui coûterait moins de 30 000 euros. Lei Jun, le PDG de Xiaomi, veut imposer sa marque sur ce secteur dans la prochaine décennie.

Xiaomi
Crédits : Lei Jun

Xiaomi est surtout connu pour ses téléphones, mais cela pourrait changer. La marque a en effet pour objectif de se lancer dans le marché de l’automobile et aujourd’hui, nous avons des détails sur son premier véhicule.

Selon Notebook Check, les choses sont en train d'évoluer dans le bon sens pour la société chinoise. Après des pourparlers peu fructueux avec le Beijing Automotive Groupe Co (BAIC), Xiaomi aurait décidé d’ouvrir sa propre usine en Chine pour fabriquer ses véhicules. Un procédé inhabituel dans l’industrie.

Xiaomi miserait sur un premier véhicule dès 2024

Avec cette usine, Xiaomi aurait pour objectif de sortir sa toute première voiture à l’horizon 2024. Ce serait une berline quatre portes 100% électrique. Un modèle qui rappelle ce que fait Tesla. Mais contrairement à son concurrent américain, Xiaomi miserait sur un prix réduit puisque la voiture pourrait coûter moins de 30 000 euros.

A lire aussi – Xiaomi : presque toutes les boutiques ferment en France, que se passe-t-il ?

La firme accompagnerait son véhicule d’un système de conduite autonome développé par ses soins : le Xiaomi Pilot. Basé sur la technologie liDAR, il proposerait ainsi un système sûr et automatisé. Xiaomi ne veut pas faire de la figuration sur le marché automobile. Plus tôt dans l’année, la marque avait annoncé un investissement de 1,5 milliard de dollars et un investissement sur dix ans de 10 milliards de dollars. Il faut bien cela pour entrer dans une industrie si fermée et si balisée.

Reste maintenant à savoir ce que proposera Xiaomi par rapport à la concurrence. Faire des smartphones est une chose, fabriquer des voitures en est une autre. L’enjeu tournera évidemment autour du prix des véhicules, véritable défi auquel est confronté le milieu de l’automobile. De nombreux pays s’apprêtent à bannir les véhicules thermiques neufs (2035 en France) et les constructeurs devront rééquilibrer la balance en proposant de l’électrique à prix abordable, ce qui est encore très loin d’être le cas aujourd’hui. Xiaomi pourrait venir secouer le marché avec des produits innovants et peu chers, comme il l'a fait avec les smartphones, du moins on l’espère.

Source : NotebookCheck



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !