Les antivirus Android servent-ils à quelque chose ? AV-Comparatives s’est penché sur 250 antivirus disponibles sur le Play Store. Or, plus de 55% d’entre eux s’avèrent inefficaces contre les malwares et seules 23 des applications testées (9%) offraient une protection satisfaisante. Dans de nombreux cas, les logiciels testés étaient des coquilles vides ne servant qu’à montrer des publicités. 

virus android malware

Nous reprenons régulièrement des classements d’antivirus PC AV-Comparatives – mais l’institut de test autrichien s’intéresse aussi aux antivirus Android depuis 2017. Or, les résultats sont dans l’ensemble plutôt inquiétants : une écrasante majorité d’antivirus pour smartphone ne sert en réalité à rien d’autre que d’afficher des publicités – quand ils ne contiennent pas eux-même des malware. Et pour les antivirus qui font réellement ce pour quoi ils sont installés, la majeure partie ne dépasse pas les 30% de menaces détectées.

Antivirus Android : AV-Comparatives dresse un bilan inquiétant

En fait sur les 250 applications du panel, seules 80 ont su détecter plus de 30% des menaces, 138 ont détecté moins de 30% des échantillons de malware – des applications jugées « risquées, et c’est le moins que l’on puisse dire, inefficace ou peu fiables ». Certaines de ces applications ont été détectées comme des trojans, faux antivirus, ou applications potentiellement indésirables. Enfin 32 applications antivirus ont été carrément supprimées du Play Store au cours des deux derniers mois.

Ces dernières « apparaissent comme ayant été développées soit par des programmeurs amateurs ou par des fabricants de logiciels qui ne sont pas spécialisés dans la sécurité ». Et d’ajouter que l’on y retrouve « des développeurs qui sont à l’origine de nombreux genres d’applications, sont dans le business de la publicité/monétisation, ou veulent simplement avoir une application de protection Android dans leur portfolio pour des raisons publicitaires ».

Lire également : Ce malware Android va piller votre compte PayPal en seulement 5 secondes !

Ces applications, explique AV-Comparatives, sont relativement faciles à débusquer « en regardant les options pour contacter leurs auteurs ». En général, leur fiche sur le Play Store ne mentionne pas de site web, mais simplement une adresse email. Et ces applications « n’ont généralement pas de politique en matière de vie privée ». Ainsi seules les applications de la liste suivante se sont réellement montrées efficaces à plus de 99% :

  • AhnLab
  • Antiy
  • Avast
  • AVG
  • AVIRA
  • BitDefender
  • BullGuard
  • Chili Security
  • Emsisoft
  • ESET
  • ESTSoft
  • F-Secure
  • G Data
  • Kaspersky Lab
  • McAfee
  • PSafe
  • Sophos
  • STOPzilla
  • Symantec
  • Tencent
  • Total Defense
  • Trend Micro
  • Trustwave
  • eScan
  • Ikarus
  • Quick Heal
  • REVE
  • Securion
  • VIPRE
  • Lookout
  • Supermobilesafe
  • BSafe
  • MyMobile
  • Malwarebytes
  • CheckPoint
  • K7
  • Qihoo

Sur le même sujet : 85 malwares identifiés sur le Play Store ont infecté 9 millions d’appareils

Utilisez-vous un antivirus sur votre smartphone ? Si oui lequel ? Partagez votre retour dans les commentaires.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android : ce malware ultra dangereux est impossible à supprimer !

Android est la cible d’un malware ultra dangereux baptisé Xiny, révèlent les chercheurs de Dr Web. En activité depuis 2015, ce trojan est presque impossible à supprimer des smartphones infectés. En 2016, les experts en cybersécurité de Dr Web ont repéré la trace…

Android : ce dangereux malware envoie des milliers de SMS à votre place

Android est à nouveau la cible d’un dangereux malware baptisé Faketoken. D’après les chercheurs de Kaspersky, il s’agit d’un Trojan bancaire capable d’envoyer des SMS à la place de ses victimes. Le logiciel malveillant serait ainsi parvenu à contaminer 5000 smartphones un peu partout dans…

Android : ces 30 applications selfies cachent un malware espion

Des malwares espions ont été découvert dans le code de 30 applications Android pour selfies disponibles sur le Google Play Store. D’après l’enquête des chercheurs de CyberNews, ces logiciels malveillants sont conçus pour collecter toutes les données de votre smartphone,…

RCS : le remplaçant du SMS est criblé de failles de sécurité

Le RCS, le successeur du SMS, est truffé de failles de sécurité. D’après les chercheurs de Security Research Labs, l’implémentation du protocole Rich Communication Services par les opérateurs met en danger la vie privée de ses utilisateurs. En exploitant des brèches, un pirate…