La Nintendo Switch Pro refait parler d’elle, une batterie de la taille d’un grain de sel, le récap

 

La Nintendo Switch Pro refait les gros titres. Suite au piratage de Nvidia, des preuves montrant l'existence d'une Switch avec un SoC Ampere sont apparues. En parallèle, des chercheurs ont développé une batterie dont la taille ne dépasse pas celle d'un grain de sel. Pendant ce temps, la guerre en Ukraine continue. Pour mettre un terme aux combats, des responsables ukrainiens veulent couper la Russie d'Internet. 

Switch OLED blanc

Tandis que la guerre d'Ukraine se poursuit malgré les sanctions contre la Russie, vous n'avez pas trouvé le temps de suivre l'actualité du monde de la technologie avec nous. Voici tout ce que vous avez raté dans la journée d'hier. Suivez le guide !

La Nintendo Switch Pro avec SoC Ampere existe, le piratage de Nvidia le prouve

Nvidia a été victime d’un piratage de grande ampleur. Suite au hack, des documents confidentiels sont apparus sur la toile. Ces documents confirment que Nvidia a bien travaillé sur une Nintendo Switch construite autour de l’architecture Ampere, la même que celle des dernières cartes graphiques RTX 3000. Le piratage confirme l'existence de cette console haut de gamme dont les performances s'annoncent plus élevées que celles de la Switch standard.

En savoir plus sur la Nintendo Switch Pro avec SoC Ampere

Cette batterie de la taille d’un grain de sel peut alimenter un ordinateur

Les scientifiques de l'université des technologies de Chemnitz (Allemagne) sont parvenus à mettre au point une minuscule batterie dont la taille équivaut à celle d'un grain de sel. Pour mettre au point l'architecture de la batterie, les chercheurs se sont inspirés d'une pâtisserie appelée “le rouleau suisse”. Cette pâtisserie d'origine autrichienne est composée d'une génoise roulée. De la même manière, les chercheurs ont roulé les composants de la batterie pour maximiser son efficience énergétique.

Tout savoir de la batterie la plus petite du monde

L’Ukraine veut que la Russie soit débranchée d’Internet

Les troupes russes continuent de bombarder l'Ukraine en dépit des sanctions financières décrétées par les pays occidentaux. Dans ce contexte, des responsables ukrainiens souhaitent que la Russie soit coupée d'Internet. Une lettre ouverte a été transmise à l'ICANN(Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), une autorité de régulation d'Internet. Le pays se retrouverait complètement hors ligne. Les citoyens russes seraient dans l'impossibilité d'interagir avec des sites étrangers.

En savoir plus sur l'exclusion de la Russie de l'Internet mondial



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !