Cette batterie de la taille d’un grain de sel peut alimenter un ordinateur

 

Cette minuscule batterie de la taille d'un grain de sel est capable d'alimenter sans problème un ordinateur. Pour développer l'architecture de la batterie, les chercheurs se sont inspirés d'une pâtisserie, le rouleau suisse. 

batterie grain sel alimenter ordinateur

Les scientifiques de l'université des technologies de Chemnitz (Allemagne) sont parvenus à mettre au point une minuscule batterie capable d'alimenter un ordinateur. Dans le cadre d'une collaboration avec un institut d'électromécanique allemand et l'Institut Changchun de chimie appliquée en Chine, les chercheurs ont développé un accumulateur présenté “comme la plus petite batterie du monde”.

Contrairement aux autres microbatteries inventées par des scientifiques, la batterie est capable d'alimenter des appareils de grande taille, comme un ordinateur traditionnel. Elle ne se cantonne pas à fournir de l'énergie à de minuscules dispositifs du même gabarit.

Lire aussi : Des chercheurs français rendent les chargeurs de smartphones 24 fois plus petits

Une minuscule batterie inspiré d'une pâtisserie

D'après l'étude publiée par les chercheurs, la science actuelle et les dernières avancées ont permis de revoir à la baisse la taille de composants comme les batteries. Le rapport évoque à ce titre la loi de Bell, qui prédit depuis les années 60 que la taille nécessaire pour concevoir un ordinateur va se réduire de plus en plus. En parallèle, la loi de Moore, énoncée en 1965, affirme que la puissance informatique va croître de manière exponentielle, même si les composants vont rétrécir.

“Dans les années 1960, un ordinateur devait occuper une pièce entière. Un petit poste de travail a été introduit dans les années 1970 et a continué à diminuer en taille, évoluant vers les ordinateurs portables que les gens utilisent tous les jours. Le taux de miniaturisation est d'environ 100 fois par décennie”, expliquent les chercheurs. De fait, l'avénement de batteries réduites n'est pas une surprise.

Les scientifiques affirment s'être inspirés d'une pâtisserie appelée “le rouleau suisse” pour élaborer l'architecture de la batterie. Ce gâteau roulé, originaire d'Autriche plutôt que de Suisse, consiste en un enroulement de génoise, de crème, de glaçage et de confiture.

Cette architecture enroulée permet à la batterie  de délivrer une importante quantité de puissance sans prendre trop de place. “Nos résultats montrent une performance encourageante en matière de stockage de l'énergie à l'échelle du millimètre carré. Il existe encore un énorme potentiel d'optimisation pour cette technologie, et nous pouvons nous attendre à des microbatteries beaucoup plus puissantes à l'avenir”, explique le Dr. Minshen Zhu, membre du projet.

L'innovation présentée devrait à terme permettre de faire exploser la capacité des batteries. Pour l'heure, la batterie est encore à l'état de prototype.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !