L’Ukraine veut que la Russie soit débranchée d’Internet

 

L'Ukraine veut que la Russie soit privée d'Internet. En réponse aux frappes militaires et aux cyberattaques fomentées par des pirates russes, des responsables ukrainiens font actuellement pression pour que le régime de Vladimir Poutine soit déconnecté d'Internet. 

trafic internet
Crédits : Unsplash

Alors que la guerre en Ukraine se poursuit, les sanctions à l'encontre de la Russie se multiplient. Visa et Mastercard ont bloqué l'accès à leurs services aux banques russes. De nombreuses banques russes ont également été privées de leurs avoirs situés à l'étranger. En miroir de plusieurs entreprises, Apple a décidé de cesser la vente de ses produits en Russie.

Afin de mettre un terme au conflit, l'Ukraine souhaite que les sanctions aillent encore plus loin. Des responsables du gouvernement ukrainien font actuellement pression pour que la Russie soit promptement débranchée d'Internet.

Lire aussi : Un pirate pro-Ukraine dévoile les messages privés des hackers derrière le ransomware Conti

Couper la Russie d'Internet ? L'Ukraine exige des sanctions fortes

Ces responsables sont entrés en contact avec Nabok Andriy, représentant du pays, auprès de l'ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), une autorité de régulation d'Internet. Cet organisme, né d'une initiative américaine, est chargé d'administrer les ressources numériques d'Internet, comme l'adresse IP et les noms de domaine. Concrètement, l'ICANN coordonne l'entièreté de ces identificateurs dans le monde.

Le représentant de l'Ukraine a rédigé une lettre ouverte à l'intention des membres de l'ICANN afin de réclamer des mesures fortes contre la Russie. Dans le courriel, il demande que les noms de domaine émis en Russie soient révoqués et que l'accès aux DNS soit suspendu.

“L'invasion de l'Ukraine par la Russie est un acte d'agression clair. La Russie utilise également ses armes pour cibler les infrastructures civiles telles que les appartements résidentiels, les jardins d'enfants, les hôpitaux, etc.”, justifie Nabok Andriy, qui demande “de répondre à un besoin urgent d'introduire des sanctions strictes contre la Fédération de Russie dans le domaine de la régulation des DNS”. 

Ces mesures reviendraient à empêcher l'accès à tous les sites Internet russes dans le monde entier. Le pays se retrouverait complètement hors ligne. Les citoyens russes seront dans l'impossibilité d'interagir par le biais d'Internet avec l'étranger. Ils seront uniquement en mesure de se connecter aux sites russes, ce qui les laisse à la merci de la propagande de Vladimir Poutine.

Dans sa lettre, le représentant ukrainien justifie aussi sa demande par les nombreuses cyberattaques provenant de la Russie. En parallèle de ses frappes militaires, la Russie est accusée d'avoir lancé plusieurs attaques sur les infrastructures d'Ukraine, ce qui empêche les citoyens et le gouvernement de communiquer. Malgré tout, les experts interrogés sur le sujet estiment que l'ICANN va refuser la demande de l'Ukraine.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !