La Nintendo Switch Pro avec SoC Ampere existe, le piratage de Nvidia le prouve

 

Il y a quelques jours, Nvidia a été victime d’un piratage qui a mené à la publication de nombreuses données confidentielles. Parmi celles-ci, de multiples indices laissent supposer que la firme a bel et bien travaillé avec Nintendo pour la conception d’une Switch Pro. Plusieurs rumeurs évoquées à l’époque ont ainsi trouvé confirmation.

Nintendo Switch Mario Deluxe
Crédits : Unsplash

Lorsque Nintendo a présenté sa Switch OLED, la déception était palpable. Si la console améliore de nombreux points de la version standard, des mois de fuite affirmant l’arrivée d’un modèle 4K plus puissant n’ont mené à rien. Néanmoins, tout espoir n’est pas perdu. Le récent piratage de Nvidia dévoile de nombreuses informations confidentielles, parmi lesquelles plusieurs plus indices semblant pointer vers la tant espérée Switch Pro.

En effet, le pirate derrière la fuite de données a, entre autres, publié le code source du DLSS. Cela n’a rien d’anodin pour les fans de Nintendo, puisque ces documents mentionnent à plusieurs reprises le NVN 2. Or, cette anagramme est utilisée pour désigner les API utilisées dans le cadre du développement de la Switch. Vous l’aurez compris, NVN 2 suggère fortement l’existence d’une « Nintendo Switch 2“.

Nvidia a bien travaillé sur la Nintendo Switch Pro

En outre, cette machine est construite autour de l’architecture Ampere, la même que celle des dernières cartes graphiques RTX 3000 de Nvidia. Sans surprise, elle propose donc le DLSS, mais également le ray tracing, qui n’avait pas encore été évoqué jusqu’à maintenant. Et ça ne s’arrête pas là. Les documents révèlent également que NVN 2 est équipé de processeurs T234 et T239, soit précisément les puces évoquées lors des fuites à propos de la Switch Pro, et dont la conception remonterait à 2019.

tweet piratage nvidia nintendo switch 2

Bref, toutes ces informations semblent en adéquation avec celles publiées par les leakers avant le lancement de la Switch OLED. Bloomberg, notamment, affirmait à l’époque que Nvidia collaborait avec Nintendo pour apporter le DLSS sur la console. Aujourd’hui, ce partenariat se confirme. En outre, les puces sur lesquelles a travaillé Nvidia seraient bien plus puissantes que celle de la dernière itération de la console, grâce à sa gravure en 8 nm et ses 2048 cœurs Cuda.

Mais si tout ceci sent (très) bon, mieux vaut ne pas mettre la charrue avant les bœufs. En effet, les documents ne disent pas où en est le développement de NVN 2, ni même si celui-ci est toujours en cours. Il est tout à fait possible que le projet ait été abandonné pour diverses raisons, allant de la pénurie de composants au coût de production. Rappelons que Nintendo aime marteler que la Switch n’en est qu’à la moitié de son cycle de vie et qu’aucune Switch Pro n’est prévue à ce stade.

Nvidia est victime d’un piratage catastrophique

Aujourd’hui, Nvidia a donc confirmé avoir été victime d’un piratage de grande ampleur. Quelques jours auparavant, la firme avait mentionné un « problème technique ». Mais, face à la publication de ses documents confidentiels, elle n’a eu d’autres choix que d’admettre la vérité. « Nous sommes conscients que l’acteur de la menace a pris les informations d’identification des employés et certaines informations propriétaires de Nvidia sur nos systèmes et a commencé à les divulguer en ligne », déclare-t-elle dans un communiqué.

Sur le même sujet : Switch OLED — Nintendo s’engage à améliorer l’émulation et annonce des pénuries pour 2022

« Notre équipe travaille à l’analyse de ces informations. Nous ne prévoyons aucune perturbation de notre activité ou de notre capacité à servir nos clients à la suite de cet incident. » Nvidia précise également être au courant de l’attaque depuis le 23 février dernier. Le pirate aurait d’abord volé les données de l’entreprise, avant de lui faire du chantage à la rançon sur Telegram. Le responsable ferait partie du groupe LAPSU $, un collectif de hackers localisés en Amérique du Sud et en Europe de l’Est.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !