Justice League Snyder Cut : 7 raisons de voir le film

 

La Justice League Snyder Cut ne se contente pas de corriger les défauts de la version cinéma. Cette version longue de 4 heures dresse un panorama exhaustif des ambitions avortées de Zack Snyder avec le DC Extended UniverseOn vous donne 7 bonnes raisons de voir le film dès maintenant. 

justice league snyder cut copie

Des années après la sortie au cinéma, Justice League est de retour ! Depuis ce jeudi 18 mars 2021, Warner Bros propose la Snyder Cut de Justice League au téléchargement sur la plupart des plateformes de VOD, dont HBO Max aux Etats-Unis, au prix de 13,99 euros.

Attendu comme le messie par les fans de DC Comics et les fans de Zack Snyder, cette version ultra longue de 4 heures ambitionne de corriger tous les défauts de la version 2017. Le réalisateur abandonne ainsi toutes les scènes filmées par Joss Whedon, appelé à la rescousse par Warner en 2016, et les touches d'humour (ratées) imposées par le studio. Le produit fini, à mi-chemin entre la mini-série et le blockbuster, comporte de nombreux atouts, cruellement absents de la version cinéma.

Sur le même sujet : Justice League Snyder Cut – quelles sont les différences majeures avec la version ciné ?

Un scénario qui tient enfin debout

Forte d'un montage exhaustif, la Snyder Cut apporte du liant et de la cohérence au scénario de Justice League. La version cinéma de 2017, charcutée à l'excès par Warner, faisait l'impasse sur plusieurs points essentiels de l'histoire, comme l'origine des “motherboxes”, l'équation anti-vie convoitée par Darkseid, les motivations de Steppenwolf ou encore la genèse de Cyborg (on y reviendra).

justice league steppenwolf

Dans la foulée, Zack Snyder n'a pas hésité à revoir l'aboutissement de certaines séquences. Par exemple, la scène où les justiciers décident d'utiliser les “motherboxes” pour ressusciter Superman ne tombe plus comme un cheveu sur la soupe. L'échange entre les personnages est infiniment plus cohérent dans la Snyder Cut. Batman, Wonder Woman, Aquaman, Flash et Cyborg discutent d'abord des possibilités offertes par les boîtes mères, dont la résurrection de créatures. Dans un second temps, les 5 héros évoquent le pouvoir colossal de Steppenwolf et de son armée de Paradémons. De l'aveu même de Diana Prince/Wonder Woman, seul Superman est de taille face au soldat de Darkseid. In fine, la ligue naissante parvient à la seule conclusion possible : pour défendre la terre, il faut réveiller Kal-El.

Des plans sublimes dignes d'un comics

Fidèle à ses habitudes, Zack Snyder se distingue grâce à l'esthétique inimitable de son oeuvre. Á l'instar de 300, Watchmen ou Batman vs Superman, la Snyder Cut s'appuie sur des ralentis, des effets de lumière et des couleurs désaturées pour magnifier les personnages. En s'appuyant sur le format 4:3 au lieu du 16:9 habituel, le réalisateur reproduit à l'écran la magie des cases de comics. On a d'ailleurs hâte de découvrir la version en noir et blanc de l'oeuvre, intitulée “Justice is Gray”.

justice league snyder cut

Certains plans du film rappellent à bien des égards les plus belles oeuvres d'Alex Ross, l'un des meilleurs dessinateurs de comics books de tous les temps. Passionné jusqu'au bout, Snyder inclut d'ailleurs des références visuels à de nombreux comics cultes.

batman justice league

Dans l'épilogue, une brève scène montre le Batman juché sur une immense Batmobile aux allures de tank. Le plan rappelle une célèbre case de The Dark Knight Returns, le graphic novel de Frank Miller et Klaus Janson. Le cinéaste s'était déjà longuement inspiré du comics pour réaliser Batman vs Superman : L'aube de la justice.

Une nouvelle bande son aussi lyrique que rythmée signée Junkie XL

Pour rythmer le long métrage, Zack Snyder s'appuie sur la bande-son composée par Junkie XL, de son vrai nom Antonius Holkenborg. Le musicien remplace Danny Elfman, qui signait la partition fade et conformiste de la version cinéma de 2017. L'artiste livre une bande-son originale, percutante et envoûtante. On pense notamment aux notes lyriques qui accompagnent la présence d'une Amazone ou la guitare, réservée aux apparitions de Wonder Woman.

Une vraie place pour Cyborg

Précipité sur le projet en mai 2017 après la défection de Zack Snyder, Joss Whedon a été contraint de supprimer de nombreuses scènes consacrées à Victor Stone, alias Cyborg. Warner Bros a en effet demandé au réalisateur d'Avengers de proposer un montage final de moins de deux heures. In fine, le personnage incarné par Ray Fisher ne faisait plus que de la figuration dans le métrage de 2017.

justice league

La Snyder Cut s'étend notamment sur l'immensité des pouvoirs de Cyborg, présenté comme une divinité de la technologie. Une scène particulièrement touchante montre le jeune homme, presque mort après un tragique accident de voiture, venir en aide à une famille sans le sous en piratant une banque. Le film approfondit aussi la relation compliquée de Victor et de son père. Ces séquences, dispensables à la compréhension de l'intrigue, donnent au personnage plus de profondeur.

Un avant-goût du film Flash avec Ezra Miller

La Snyder Cut présente aussi Barry Allen, alias Flash, sous un meilleur jour que la version cinéma de Whedon. Relégué au rôle de bouffon de service en 2017, le justicier de Central City prend de l'épaisseur avec cette version longue. Lors de l'affrontement final entre la ligue et l'armée de Steppenwolf, l'homme le plus rapide du monde sauve d'ailleurs la mise à ses coéquipiers en remontant dans le temps. La séquence où la terre, annihilée par l'équation anti-vie de Darkseid, se régénère sous les pieds du héros en pleine course, est tout simplement sublime. Une véritable case de comics en mouvements.

flash justice league snyder cut

Un autre scène de bravoure située au début du film tease d'ailleurs le long métrage consacré à Flash. Dans la séquence, Flash sauve une jeune femme d'un accident de voiture. Cette jeune personne n'est autre que Iris West (Kiersey Clemons), sa future femme. Le personnage sera présent dans le film Flash dont la date de sortie est encore inconnue.

La première apparition de Martian Manhunter au cinéma

La Snyder Cut de Justice League signe aussi la première apparition de Martian Manhunter dans un film. Le personnage est l'un des membres phares de la Ligue des Justiciers dans les comics. Dans la série éponyme de Bruce Timm, le personnage s'appelle J'onn J'onzz. Le martien est capable de se rendre invisible, intangible, de changer de forme et de lire dans les pensées. Il apparait à deux reprises dans la Snyder Cut, préfigurant ainsi son adhésion à la ligue dans les futurs opus, morts dans l'oeuf.

justice league martian manhunter

Pour l'anecdote, Zack Snyder avait d'abord souhaité faire apparaître John Stewart, un Green Lantern, lors de l'épilogue où Martian Manhunter propose son aide à Bruce Wayne. Face au refus de la Warner, le cinéaste s'est tourné vers J'onn J'onzz, un autre personnage apprécié des fans.

La seconde chance du Joker de Jared Leto

Lors de la sortie de Suicide Squad, un long métrage consacré aux bad guys DC Comics, le Joker campé par Jared Leto a été longuement critiqué. Bardé de tatouages, le personnage était très différent du Prince du Crime popularisé par les comics et les séries animées. Dans le film Joker de Todd Philips sorti fin 2019, le pire ennemi de Batman était d'ailleurs incarné par Joaquin Phoenix. Ce désaveu de la Warner aurait suscité la colère de Jared Leto.

justice league

Avec l'épilogue de la Snyder Cut, Zack Snyder offre à Jared Leto une chance de montrer ce dont il est capable. Le Joker apparaît en effet lors de la séquence se déroulant dans un futur apocalyptique où la terre est tombée sous la coupe de Darkseid. Pour la première fois, le Batman de Ben Affleck fait face au Joker de Jared Leto. Malgré quelques longueurs, et la maladresse de certaines répliques, la scène est parvenue à capturer l'essence de la relation si particulière qui unit le Batman à son pire ennemi. Inquiétant et malsain, le Joker de Jared Leto met mal à l'aise, un peu à la manière de Heath Ledger dans The Dark Knight.

Qu'avez-vous pensé de la Snyder Cut de Justice League ? Regrettez-vous que le long métrage n'ait jamais de suite ? On attend votre avis dans les commentaires ci-dessous.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !