iPhone : l’authentification double facteurs lui fait perdre du temps, il porte plainte

Un utilisateur d’iPhone porte plainte contre Apple en raison de… l’authentification double facteurs. Jay Brodsky reproche au système de lui faire perdre trop de temps à chaque fois qu’il se connecte à un autre appareil, mais aussi de ne plus pouvoir le désactiver. 

Authentification double facteurs sur iPhone et iPad
L’authentification double facteurs sur iPhone : un code de confirmation est envoyé sur l’iPad / Apple

BGR rapporte qu’un utilisateur d’iPhone californien Jay Brodsky a décidé de porter plainte contre Apple. Il reproche à la firme la manière dont elle gère l’authentification double facteurs lorsque l’on se connecte à un nouvel appareil. Les motifs de la plainte précisent : « d’abord, le plaignant doit entrer le mot de passe sélectionné sur l’appareil sur lequel il souhaite se logguer. Ensuite, le plaignant doit entrer le mot de passe sur un autre appareil de confiance pour se logguer ».

Un utilisateur d’iPhone reproche à Apple son authentification double facteurs

Et de poursuivre, comme pour mieux exagérer le temps pris par chaque étape : « Troisièmement, c’est  optionnel, le plaignant doit sélectionner une réponse au message Faire confiance à cet appareil. Quatrièmement, le plaignant doit attendre qu’un code de vérification de six chiffres s’affiche sur un autre appareil. Enfin, le plaignant doit entrer le code de vérification de six chiffres sur le premier appareil sur lequel il essaie de se logguer ».

Lire aussi : Double authentification – Google lance Titan, une clé physique USB que les pirates vont détester

Le plaignant estime que le processus total « ajoute entre 2 à 5 minutes supplémentaires avec l’authentification double facteurs ». Outre la perte de temps, c’est le fait qu’il ne soit plus possible de revenir en arrière une fois la double authentification activée depuis deux semaines qui est pointée du doigt. Les motifs de la plainte ne sont néanmoins pas toujours exempts de tout reproche.

Des motifs parfois fantaisistes

On peut lire par exemple que Apple aurait forcé l’activation de l’authentification double facteurs via une mise à jour en septembre 2015 – ce qui est faux, puisqu’il est à ce jour toujours possible d’activer, au choix, cette modalité dans les réglages. Le plaignant affirme également que l’authentification double facteurs est requise à chaque fois que l’appareil s’allume. Ce qui là encore est inexact. Les 2 à 5 minutes supplémentaires semblent également largement exagérées.

Enfin, Jay Brodsky et, on imagine, ses avocats, accusent Apple d’avoir « injustement reçu » des bénéfices liés à l’activation de l’authentification double facteurs, et que cet attitude viole les lois californiennes en matière de vie privée, ce qui semble là encore quelque peu fantaisiste. Vous utilisez l’authentification double facteurs ? Trouvez-vous que cela ajoute un temps déraisonnablement long à vos logins ? Partagez votre avis dans les commentaires.

Lire également : Comment mieux choisir ses mots de passe

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !