iPhone 13 : Apple renonce à désactiver Face ID si l’écran est remplacé par un tiers

Les iPhone 13 dont l'écran été remplacé par un technicien non agréé ne seront finalement pas privés de la reconnaissance faciale Face ID. Après avoir resserré la vis, Apple a fait marche arrière face aux critiques formulées par les boutiques de réparation, dont l'essentiel du chiffre d'affaires repose sur le remplacement de panneaux tactiles. `

iPhone 13
Crédit : Unsplash

Sur les iPhone 13, Apple a intégré des restrictions logicielles visant à empêcher les réparateurs tiers de changer l'écran du smartphone. Si le terminal se rend compte que la dalle tactile a été changée par un technicien non agréé, la reconnaissance faciale Face ID, l'une des fonctionnalités les plus importantes de l'iPhone, sera purement et simplement désactivée. L'utilisateur devrait entrer son code à chaque fois.

Pour implémenter cette restriction, Apple a ajouté une minuscule puce sous l'écran. Pour éviter de bloquer Face ID, les techniciens agréés par Apple doivent impérativement activer le composant avec un outil dédié et enregistrer la réparation dans la base de données de l'entreprise. Si ce n'est pas fait correctement, avec les outils officiels adéquats, iOS 15 affichera un avertissement annonçant que Face ID est désactivé.

Apple change d'avis et autorise les réparateurs tiers à remplacer l'écran des iPhone 13

Après le tollé provoqué par cette nouvelle mesure restrictive, Apple a fait marche arrière. Dans un communiqué adressé à The Verge, le constructeur a annoncé le déploiement d'une mise à jour qui lève cette restriction. Concrètement, il ne sera plus obligatoire de transférer la puce sous l'écran pour éviter que Face ID ne soit bloqué. Apple n'a pas précisé quand cette mise à jour iOS sera disponible sur les iPhone 13.

Lire aussi : les ruptures de stock d'iPhone 13 vont se poursuivre jusqu’en février 2022

C'est un grand soulagement pour les boutiques de réparation d'iPhone. Comme le notent plusieurs experts de la réparation interrogés par iFixit, cette mesure aurait pu sonner le glas de nombreux indépendants. Le changement d'écran est en effet l'un des processus les plus courants de leur secteur d'activité. La plupart des boutiques spécialisées reposent essentiellement sur le changement d'écran. Avec les restrictions d'Apple, le changement d'écran était devenu beaucoup trop complexe. Le procédé demandait une expertise et du matériel indisponible dans la plupart des boutiques de réparation. De fait, les réparateurs se retrouvaient privés de leur gagne pain.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !