iPhone 11 Pro : Apple explique pourquoi ils collectent « trop » de données de localisation

Mise à jour 6 décembre 2019 :

Apple vient d’expliquer précisément la raison de cette collecte à nos confrères de Techcrunch. Les derniers iPhone ont une puce permettant de communiquer dans les bandes de fréquences larges dite « Ultra wideband ». Technologie qui permet de faire fonctionner la dernière révision du partage de fichiers sans fil AirDrop, et aussi prochainement les AirTags. Cette technologie est un peu particulière, puisqu’en plus d’offrir plus de débit que le Bluetooth, et une consommation énergétique très basse, elle permet de mesurer précisément les distances et l'emplacement d’autres appareils.

Or l’utilisation de ces bandes de fréquences, différentes de celles du WiFi et du Bluetooth n’est pas permise partout. Ainsi Apple désactive automatiquement le Ultra wideband là où c’est interdit (l’utilisateur ne s’en rend même pas compte, puisque AirDrop passe alors en mode Wifi + Bluetooth). La firme explique que c’est pour cela qu’elle collecte la localisation, même lorsque les services de localisation sont désactivés. Apple précise : « la gestion du respect des lois sur l’ultra wideband et son utilisation des données de localisation est réalisé entièrement en local sur l’appareil et Apple ne collecte pas les données de localisation des utilisateurs ».

Apple précise toutefois qu’il permettra à ses utilisateurs de désactiver l’Ultra wideband dans les réglages dans une mise à jour iOS ultérieure.

Voici ce que nous écrivions dans notre article publié mercredi 4 décembre 2019 :

L’iPhone 11 Pro collecte les données de géolocalisation des utilisateurs même lorsque les services de localisation sont désactivés pour toutes les applications depuis les réglages, une situation préoccupante qui suscite des interrogations sur la sécurité et la confidentialité des utilisateurs.

iPhone 11 Pro

Dans un rapport rendu public mardi 3 décembre, le chercheur en sécurité Brian Krebs expose un comportement étrange de l’iPhone 11 Pro. Ce dernier sollicite régulièrement le module GPS pour collecter des données de localisation des utilisateurs, sans leur accord. Dans les réglages, il est possible de désactiver les services de localisation de manière individuelle. Le chercheur a constaté qu’en le faisant pour tous les services, l’iPhone 11 Pro continuait toujours de récupérer des données de localisation. Pour prouver ses dires, Krebs a utilisé un iPhone 11 Pro sous iOS 13.2.3. L’indicateur de collecte des données de localisation (l’icône fléchée) s’affichait dans la barre d’état sans raison apparente.

Le chercheur affirme en avoir fait part à la firme le 13 novembre. La réponse de la firme indique clairement qu’elle n’a rien à se reprocher. « Nous ne voyons aucune incidence réelle sur la sécurité des utilisateurs », a répondu un ingénieur d’Apple. « Il faut s’attendre à ce que l’icône de géolocalisation apparaisse dans la barre d’état lorsque les services de localisation sont activés. L’icône apparaît également pour les services système ne disposant pas d’option de désactivation dans les réglages. »

En clair, il ne s’agit pas d’un comportement inattendu sachant que même si le commutateur de la collecte des données est positionné sur « Jamais » pour toutes les applications et services, le fait que les services de localisation soient globalement activés justifie selon Apple l’apparition de l’icône fléchée dans la barre d’état, signe que l’iPhone collecte des données de localisation liées à des services sur lesquels l’utilisateur n’a aucun contrôle. Cette pratique trahit malgré tout le principe de respect de la vie privée dont Apple n’a jamais eu de cesse de se targuer, prétendant offrir aux utilisateurs un contrôle total de leurs données.

Quant aux services qui récupèrent la localisation des utilisateurs sans leur accord, Apple ne les précise pas. Cela laisse libre cours à toutes les suppositions et selon Brian Krebs, cette collecte est peut-être liée au nouveau matériel introduit dans l’iPhone 11 Pro pour prendre en charge le Wi-Fi 6, mais cette théorie reste à confirmer.

Source : Apple Insider



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
iPhone 9 : date de lancement reportée au 15 avril 2020

L’iPhone 9 ne devrait plus tarder à débarquer sur le marché. D’après les informations obtenues par Jon Prosser, le journaliste derrière la chaîne YouTube Front Page Tech, Apple aurait décidé de reporter le lancement de son nouvel iPhone au mercredi…

iPhone 9 : son lancement serait imminent

L’enseigne américaine Best Buy trahit le lancement imminent de l’iPhone 9. Le site a reçu des coques du smartphone avec pour consigne de ne pas les mettre en ligne avant le 5 avril, ce qui laisse penser que le nouvel…

Coronavirus : Apple conseille de nettoyer son iPhone avec du désinfectant

Le coronavirus a poussé Apple à changer d’avis. La firme de Cupertino conseille maintenant de nettoyer son iPhone ou son iPad avec de l’alcool ou des lingettes désinfectantes. Jusqu’ici, le constructeur avait pourtant toujours proscrit l’usage d’un quelconque produit chimique, de…

iPhone 12 : la 5G de Qualcomm rendrait le smartphone trop épais

L’iPhone 12 pourrait être légèrement plus épais que ne le voudrait Apple, à cause des antennes 5G fournies par Qualcomm. La prochaine génération d’iPhone utilisera en effet la plateforme modem X55 pour assurer la connectivité 5G. La firme travaillerait également…