iOS 14.5 : voici tout ce qu’il faut savoir sur l’anti-pistage publicitaire

 

Depuis peu, les utilisateurs d’iPhone peuvent installer la dernière mise à jour iOS 14.5. Parmi les nouveautés, on retrouve notamment l’App Tracking Transparency, qui force les applications à demander la permission avant de collecter des données personnelles. On vous résume tout ce qu’il faut savoir sur cette fonctionnalité.

iPhone 12 gamme
Crédits : Unsplash

Vous n’êtes sûrement pas passé à côté. Cela fait plusieurs mois qu’Apple communique sur l’App Tracking Transparency (ATT), cette fonctionnalité qui force les applications à demander l’autorisation de pister les utilisateurs. Elle permet donc à ces derniers un sacré gain en confidentialité lorsqu’ils passent par leur iPhone pour consulter leurs réseaux sociaux, effectuer une recherche Google ou tout simplement surfer sur le web.

Ainsi, depuis le déploiement de la mise à jour, certains voient apparaître une fenêtre pop-up lorsqu’ils ouvrent certaines applications. Les utilisateurs se voient demandés s’ils autorisent ces dernières à « suivre vos activités dans les apps et sur les sites web d’autres sociétés ». Ils ont alors le choix entre « Demander à l’app de ne pas suivre mes activités » et « Autoriser ». Mais que cela signifie-t-il vraiment ? On vous explique tout.

Comment fonctionne l’anti-pistage publicitaire

Ce n’est pas un secret, bon nombre d’applications se servent des données personnelles des utilisateurs comme gagne-pain. Sexe, âge, géolocalisation, adresse mail, numéro de téléphone… Toutes ces informations sont une véritable mine d’or pour les marques, qui les utilisent pour proposer des publicités ciblées aux consommateurs. Concrètement, si vous utilisez une application de course à pied et que vous avez récemment cherché une nouvelle paire de chaussures de sport, vous allez rapidement avoir droit à un certain nombre de pubs vous proposant des produits en lien avec cette discipline.

En somme, si les publicitaires n’ont pas accès à votre réelle identité, ils ont une idée très précise de la personne que vous êtes. Ils connaissent vos goûts, vos habitudes d’achat, vos amis et le restaurant dans lequel vous aimez vous arrêter prendre un café. Pour ce qui est de votre vie privée, en revanche, on repassera. C’est là que l’ATT rentre en jeu. En refusant de donner la permission aux applications de vous pister, vous les empêchez de partager cette multitude d’informations avec des sociétés tierces.

Apple App Store
Crédits : Unsplash

iOS 14.5 ne supprime pas la publicité

Seulement voilà, cela ne signifie pas la fin de la publicité sur votre iPhone. Il ne faut pas oublier que celle-ci est le plus souvent la source de revenus n° 1 des applications gratuites. Notez qu’Apple n’empêche aucunement les applications de collecter les données personnelles, mais seulement comme expliqué plus haut, de les vendre à des organismes tiers.

Ainsi, les réseaux sociaux comme Facebook et Instagram, pour ne citer qu’eux, continueront d’afficher de la publicité ciblée. En revanche, celle-ci sera moins bien « ciblée », justement. N’oubliez pas que ceux-ci demandent au minimum votre date de naissance et votre adresse mail pour vous créer un compte. En recoupant ces informations avec d’autres bases de données, ils seront à même de proposer des publicités susceptibles de vous intéresser.

Sur le même sujet : iOS 14.5 — Apple bloque les applications qui ne respectent pas les mesures contre le pistage

En revanche, pour les applications comme les jeux mobiles qui ne nécessitent aucune information pour s’inscrire, les publicités affichées ne seront probablement plus du tout pertinentes. Coupées de leur source de données, ils devront se contenter de léguer leur espace publicitaire à qui le veut, à défaut de s’adresser directement à vous. Pour résumer, plus une application en sait sur vous, plus la publicité affichée sera ciblée.

Apparemment ces mesures ont déjà un effet sur les annonceurs qui fuient en ce moment en masse l'écosystème iOS pour Android.

Comment activer l’anti-pistage publicitaire

Pour empêcher une application de pister votre activité, il suffit de sélectionner l’option « Demander à l’app de ne pas suivre mes activités » lorsque la fenêtre pop-up apparaît. Par défaut, votre iPhone empêche toutes les applications de collecter les données publicitaires. Pour savoir si c’est le cas sur votre appareil, rendez-vous dans Réglages > Confidentialité > Suivi et vérifiez que l’option Autoriser les demandes de suivi des apps est désactivée.

Il est possible que même après avoir installé iOS 14.5, certaines applications n’ouvrent pas de fenêtre pop-up lorsque vous les lancez. C’est parfaitement normal, car certaines doivent encore être mises à jour pour être conformes aux mesures d’Apple. De plus, certains utilisateurs rencontrent quelques problèmes avec la fonctionnalité. Il s’agit d’un bug qui sera vraisemblablement bientôt réglé.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !