iOS 10, watchOS, macOS, tvOS : 13 nouveautés qu’Apple a « copiées » sur Google

Maj. le 3 octobre 2018 à 0 h 43 min

Hier, Apple faisait tout un lot d’annonces à l’occasion de la keynote de lancement de la WWDC 2016. Alors que la firme a habitué par le passé à tenir des conférences riches en nouveautés, cette année, ce n’était pas vraiment le cas. Car parmis les nouveautés logicielles annoncées, qu’il s’agisse d’iOS 10, de watchOS, de macOS ou de tvOS, nous en avions déjà vu pas mal du côté de chez Google. Voici donc 13 nouveautés qu’Apple a « copiées » sur Google.

ios10-widgets-applications

Attention, nous précisons que le terme « copié » n’est pas mis entre guillemets pour l’esthétique. Nous ne considérons pas vraiment qu’Apple a copié. Nous en sommes arrivés à un stade où Apple et Google vont finir par se rejoindre.

Tout simplement parce que les besoins des utilisateurs évoluent dans le même sens et que les géants du high-tech sont bien obligés d’apporter des réponses à ces besoins. Et forcément, avec des systèmes arrivés à maturité, les petites fonctionnalités qui s’ajoutent finissent pas se rejoindre. Nous parlerons donc plus facilement de similitudes plutôt que de « copies ».

Néanmoins, un constat est flagrant. La keynote d’hier avait des allures de Google I/O de l’année dernière. Il aurait fallu être aveugle et sourd pour ne pas le constater, Apple a rattrapé son retard. Certes, la firme de Cupertino a sans doute réussi à intégrer ses nouveautés à ses systèmes de la meilleure des manières, car c’est ce qu’elle fait de mieux : utiliser des technologies, des créations logicielles et les intégrer au mieux à tous ses systèmes.

Capture d’écran 2016-06-13 à 21.01.51

La keynote d’hier en a été le parfait témoin ne serait-ce qu’avec une vraie intégration des widgets dans iOS 10, widgets que l’on utilise sur Android depuis des années maintenant. Assez parlé, voici donc ces 13 choses annoncées par Apple inspirées par Google.

watchOS : Scribble et les Watch Faces

Apple a attaqué sa keynote avec watchOS, le système de l’Apple Watch. Pas de nouveautés incroyables pour la troisième mouture de l’OS.

Scribble : écrire sur sa montre

Apple a surtout présenté Scribble, une fonction permettant d’écrire du texte avec le doigt directement sur le cadran de la montre. Un fonction que l’on connaît déjà sur Android Wear depuis la version 2.0. Seule différence, watchOS prend en charge l’écriture du mandarin.

scribble apple watch

Watch Faces : un peu plus d’ergonomie

L’autre nouveauté annoncée de watchOS ce sont les Watch Faces. Elles existaient déjà sur les précédentes versions mais c’est la façon d’y accéder qui change. Apple s’est clairement inspiré de l’ergonomie d’Android Wear pour pouvoir changer de Watch Face plus facilement. Comme sur Android Wear il suffira désormais de glisser de droite à gauche pour faire défiler les Watch Faces et choisir celle qui convient le mieux. Rien de bien nouveau donc.

tvOS : recherche vocale et l’app télécommande

Pas de nouveauté majeure non plus du côté de tvOS. Si Apple mise énormément sur son Apple TV, nous avons été plus impressionnés par ses partenariats permettant de proposer des bouquets TV bien garnis que par les nouveautés logicielles.

Recherche vocale sur Youtube

Car au programme nous avons d’abord eu droit à la recherche vocale sur Youtube grâce à Siri. Du déjà vu sur Android TV depuis son lancement. Rien d’extraordinaire donc.

L’application télécommande

L’autre nouveauté, c’est l’application télécommande pour Apple TV disponible depuis un iPhone, un iPad ou une Apple Watch. Rien d’extraordinaire là non plus puisque sur Android TV cette appli existait déjà depuis son lancement. Il est clair que sur le terrain des fonctionnalités Apple rattrape un certain retard sur Google.

apple tv remote

macOS : déverrouillage automatique et optimisation de la mémoire

Du côté de macOS, il faut bien l’avouer, Apple est bien en avance sur ses concurrents. La convergence des produits, les fonctionnalités, tout dans macOS montre à quel point Apple peut faire d’excellents produits. Et hier soir, Apple l’a prouvé durant sa keynote.

Déverrouillage automatique

Mais en chipotant un tout petit peu, on peut tout de même détecter deux petites nouveautés qui existaient déjà chez Google. D’abord le déverrouillage automatique. Apple a en effet annoncé que désormais, un Mac pouvait se déverrouiller sans mot de passe, simplement grâce à une Apple Watch (de confiance donc celle du propriétaire du Mac).

Sur les Chromebook de Google il est déjà possible d’utiliser ce système avec un smartphone Android. Apple n’a pas précisé s’il serait possible de déverrouiller un Mac avec un iPhone de confiance. Mais le principe reste sensiblement le même.

macos deverrouillage

Optimisation de la mémoire

Pour l’optimisation de la mémoire, on chipote encore plus. Mais si vous suivez l’actualité Android vous avez sûrement entendu parler du Nextbit Robin, un smartphone Android qui se base sur le cloud. Il stocke en fait toutes les données sur les serveurs et récupère les informations dès lors que vous utilisez l’application. Apple va utiliser ce système pour macOS avec iCloud. Un procédé connu, mais que la firme de Cupertino semble avoir parfaitement intégré.

iOS 10 : iMessage, Photos, Widgets et beaucoup d’autres choses

On vous a gardé le meilleur pour la fin. Apple a passé beaucoup de temps (et c’est normal) à nous dévoiler les dix nouvelles fonctionnalités d’iOS 10. Parmi elles, il y en a beaucoup qui sont loin de faire office de nouveautés.

Raise to wake

On commence par la fonction « Raise to wake » (lever pour réveiller). C’est la toute première nouveauté annoncé par Apple hier. Il suffit de lever le smartphone pour que l’écran verrouillé s’illumine. Une nouveauté pour les utilisateurs d’iPhone mais qui est loin d’en être une pour ceux qui ont eu un smartphone Android. Cette fonction existe depuis des années sur les terminaux de Google. Le Nexus 6 par exemple, le Nexus 5X, Nexus 6P en sont dotés.

Les widgets et le bouton « tout effacer »

Les widgets, Apple a longtemps expliqué que c’était inutile. Puis, il a intégré des pseudo-widgets dans son centre de notifications. Et avec iOS 10, la firme a dévoilé des vrais widgets intégrés à l’écran de verrouillage et que l’on peut gérer grâce à 3D Touch. Les widgets, on connaît depuis des années sur Android. Néanmoins, nous devons souligner que l’intégration dans iOS 10 semble bien plus aboutie que les pauvres widgets peu esthétiques et peu fonctionnels que l’on peut trouver sur Android.

L’autre nouveauté est le petit bouton « Tout effacer » dans le centre de notifications. Il permet comme son nom l’indique d’effacer toutes les notifications d’un seul coup. Si vous utilisez Android vous n’êtes donc pas sans savoir que cette fonction existe depuis longtemps.

Siri ouvert aux développeurs

Révolution philosophique chez Apple : Siri devient ouvert aux développeurs. De cette manière la firme peut faire de son assistant un vrai rival de Google Assistant. Car cela fait des années que l’assistant vocal de Google est ouvert aux développeurs. Cela lui a permis d’intégrer près de 100 services comme Spotify, Jawbone. Feedly et beaucoup d’autres. Apple rattrape donc encore ici un retard considérable.

siri ouvert developpeurs ios 10

Photos : comme un air de Google Photos

C’est sans aucune doute la fonctionnalité qui a fait le plus de bruit hier lors de sa présentation. C’est bien simple, durant la keynote, de nombreux tweets ont fusé disant qu’Apple lançait Google Photos pour iOS.

C’est vrai et c’est faux en même temps. C’est vrai si l’on se contente de regarder les fonctionnalités. « Memories » ressemble comme deux gouttes d’eau aux « Albums » et la fonction « Rediscover this day » est similaire aux petits films créés automatiquement par Google Photos.

photos ios 10

La grande différence demeure néanmoins dans le respect de la vie privée. En effet, alors que Google Photos traite les clichés depuis ses serveurs, la nouvelle appli Photos pour iOS traite tout en local, sur le terminal lui-même. Cela permet à Apple de proposer un service aussi efficace que Google Photos tout en préservant la vie privée. Si cela ne semble être qu’un détail pour l’utilisateur, cela a nécessité un travail énorme de la part de l’entreprise.

Maps : pas encore Google Maps

Apple a lancé son service de cartographie bien après Google et cela s’est vu hier lors de la keynote. Apple a annoncé des nouveautés dans Maps qui n’en sont plus depuis longtemps sur Google Maps. On pense par exemple à la prise en compte du trafic, à la nouvelle vue dynamique qui change lorsque vous conduisez ou encore à la fonctionnalité permettant de chercher des destinations à proximité pendant que vous conduisez.

Retranscription des messages vocaux

Petite nouveauté qui conviendra sans doute à certains utilisateurs : la retranscription des messages vocaux en texte. Si en France cela est perçu comme une nouveauté, ce n’en est pas une. Car Google Voice permet également d’avoir ce système de retranscription aux Etats-Unis par exemple. Google l’a mis en place l’année dernière en même temps que son Project Fi.

retranscription messages vocaux

iMessage : Google Allo pour iOS ?

Il y a quelques temps, Google présentait une messagerie révolutionnaire, Allo. Figurez-vous qu’hier, lors de la keynote, nous avons cru revivre ce moment pendant qu’Apple présentait les nouveaux d’iMessage dans iOS 10.

On retrouve donc plusieurs éléments dans iMessage que nous avons découverts avec Allo. D’abord les tailles des bulles qui varient selon les nuances que l’on souhaite donner à nos propos. Les emojis et les stickers font aussi leur apparition dans iOS.

Le système de prédiction, de suggestion semble aussi identique à celui d’Allo. On peut dans iMessage être plus créatif en dessinant sur des photos, des vidéos, choses qu’il est possible de faire dans Allo.

Quelques petites choses diffèrent comme les effets en plein écran ou les messages « surprises » (il faut balayer avec un doigt pour voir le message apparaître). Mais à part ces petits éléments, iMessage semble bien être le Allo d’Apple.

imessage ios 10 allo

Voilà pour les nouveautés d’Apple que l’on connaissait déjà sur Android. Néanmoins, comme à son habitude, Apple a réussi à intégrer parfaitement ces fonctions dans ses différents OS. On mettra tout de même un bémol concernant watchOS qui est sans doute le plus gros loupé d’Apple en terme d’ergonomie. Quoi qu’il en soit, pour le reste, il est clair que nous en sommes arrivés à un stade où Apple et Google vont devoir s’inspirer l’un de l’autre pour améliorer l’expérience utilisateur.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
L’iPad Pro 2018 apparaît chez un fabricant de coques

L’iPad Pro 2018 commence à montrer ses lignes très épurées à quelques semaines de sa présentation. Jusqu’ici nous n’avions qu’une photo de piètre qualité d’un rendu sur un écran d’ordinateur. Mais les fabricants de coque commencent semble-t-il à recevoir des…