Intel dévoile les processeurs Tiger Lake-H avec un boost de 19% des performances sur PC portable

 

Intel vient de dévoiler ses processeurs de 11e génération Tiger Lake-H. La firme passe enfin du node de gravure 14 nm à l'un des meilleurs procédés 10 nm de l'industrie. Intel affirme que ses nouvelles puces délivrent une hausse des performances de l'ordre de 19% sur PC portable par rapport à la génération Comet Lake.  Et en profite pour comparer les performances du CPU avec divers modèles de puces AMD. 

Intel

Ça y est, on y est ! Intel achève de pousser enfin la gravure 14 nm vers la sortie. Il faut dire à la décharge de l'équipe bleue que la mention de la finesse de gravure ne donne pas une idée toujours vraiment standardisée et fiable de la densité de transistors sur une puce donnée, surtout chez Intel. En effet tout dépend de ce que l'on mesure dans une puce. Samsung et TSMC ont en général des méthodes de mesure plus flatteuses que Intel. Or, si vous regardez de près les données techniques, le procédé de gravure 10 nm d'Intel autorise une densité de transistors près de deux fois supérieure à celle du procédé Samsung ou TSMC (respectivement 100.8 MTr/mm2 contre 51,82 MTr/mm2 et 52,51 MTr/mm2). Pour vous donner une idée de là où cela place ce node Intel, le note 5 nm Samsung permet une densité de 127 MTr/mm2, le node 7 nm N7FF TSMC délivre 96,5 MTr/mm2 tandis que le node 7 nm N7FF+ TSMC permet jusqu'à 113,9 MTr/mm2.

Vous l'aurez compris, Intel s'est un peu trollé tout seul avec une définition très restrictive de ses nodes de gravure par rapport à la concurrence. Cela lui donne l'image d'un fondeur très en retard sur AMD alors que la différence est moins évidente lorsqu'on se penche sur la densité de transistors. C'est pour cela que vous entendrez souvent dire que le 10 nm Intel est bien meilleur que les procédés de gravure 10 nm concurrents. La densité est pratiquement la même que sur une puce 7 nm gravée par TSMC selon le node N7FF. Dès lors, cela rend les dernières puces du fondeur nettement plus intéressantes. Intel vient en effet d'annoncer sa 11e génération de puces nom de code Tiger Lake-H. Le H signifie dans ce cas que ces puces sont dédiées aux PC portables haut de gamme.

Intel dévoile des puces Tiger Lake-H 10 nm ultra-performantes

Intel performance gaming

Intel promet rien de moins qu'une hausse des performances de l'ordre de 19% par rapport à la génération Comet Lake. La puce la plus puissante est le Core i9-11980HK avec 8 coeurs, une vitesse turbo de 5GHz – et des performances single thread qui explosent. Ce modèle est néanmoins le seul à consommer 65W contre 35W pour les autres CPU du lineup. On sentait bien, lors de la présentation, que Intel voulait mettre en évidence les atouts de sa puce face à une concurrence de plus en plus agressive. La mention des performances en single thread, par exemple, nous rappelle qu'Apple excelle avec ses puces dans ce genre de benchmarks. Or, Intel y est aussi allé de comparaisons frontales avec des puces concurrentes chez AMD.

Par exemple, Intel montre dans une infographie que le Core i9-11980HK délivre des performances entre 17 et 26% supérieures à la puce AMD Ryzen 9 5900HX dans certains jeux (Far Cry New Dawn, Grid 2019, Hitman 3, Tom Clancy's Rainbow Six Siege, Total War Threee Kingdoms, Troy A Total War Saga Siege, War Thunder…). La firme dévoile également des performances en hausse dans des applications de productivité et d'édition professionnelles (Photoshop, Lightroom, Premiere, Nero, Luminar, Autodesk Maya, Unreal, Unity, Microsoft Office…). On apprend que le Core i9-11980HK délivre jusqu'à 18% de performances supplémentaires qu'un AMD Ryzen 9 5900HK avec Adobe After Effects, ou un boost de 24% avec certaines tâches de traitement dans Photoshop.

Lire également : Intel Alder Lake-S – la 12e génération de processeurs sera 20% plus puissante que la 11e

On relèvera tout de même que la puce AMD à laquelle se compare Intel a un TDP de 45W contre tout de même 65W pour le Core i9-11980HK. Pour le reste, toutes les nouvelles puces Tiger Lake-H prennent en charge Thunderbolt 4 et l'interface PCIe 4.0. Les puces Tiger Lake-H prennent également en charge le nouveau GPU intégré Intel Xe. Dell, Alienware, HP, Razer, Asus et de nombreux autres constructeurs ont déjà annoncé des machines dotées de ce nouveau processeur. Que pensez-vous des dernières puces Intel gravées en 10 nm ? Partagez votre avis dans les commentaires de cet article.

Intel performance creativity


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !