Instagram supprime les hashtags liés à des fake news sur les vaccins

 

Instagram annonce que les hashtags liés à des fake news sur les vaccins seraient désormais supprimés. Ces hashtags peuvent dans certains cas sembler inoffensifs, mais sont utilisés pour propager de fausses informations. L'annonce intervient quelque jours après que plusieurs médias dont CNN Business aient pointé du doigt les pratiques inconsistances de Facebook – qui possède désormais Instagram – en matière de lutte contre la propagation de fake news anti-vaccins.

instagram vaccins

Instagram annonce à nos confrères de Engadget que les hashtags liés à des fakes news avérées sur des vaccins seraient désormais supprimés. Faute de hashtag, il est alors impossible de rechercher des contenus en lien avec celui-ci ou de s'organiser autour de ce dernier. Cela fait deux mois maintenant que Facebook – propriétaire d'Instagram – a promis de combattre la mésinformation autour des vaccins sur ses plateformes. Aux Etats-Unis, comme ailleurs dans le monde, les mouvements anti-vaccins ou antivax gagnent du terrain, souvent favorisés par les bulles informationnelles des réseaux sociaux et les informations (pas toujours fiables) qui peuvent ainsi être montrées aux internautes.

Lire également : Amazon, YouTube et Facebook partent en guerre contre les vidéos anti-vaccin

Instagram part en guerre contre les fake news anti-vaccins

Le problème, c'est qu'à cause de cela, on voit depuis quelques années une résurgence d'épidémies de maladies que l'on croyait quasi-disparues ou sous contrôle, comme la rougeole. Or malgré les déclarations de la firme de Mark Zuckerberg, deux mois plus tard, on trouvait toujours sur Instagram une avalanche de posts reprenant de fausses informations avérées sur les vaccins, comme un lien supposé entre vaccins et autisme, ou entre vaccins et VIH – dès que l'on entre des mots clés comme “vaccins”.

L'annonce d'Instagram aujourd'hui implique que non seulement la plateforme supprimera les hashtags du type #LesVaccinsProvoquentlAutisme, mais aussi des hashtags en apparence inoffensifs, qui rassemblent des contenus douteux – ou en tout cas avérés comme des fake news. Ainsi, même si des groupes antivax commençaient à utiliser un hashtag comme #vaccins1234 pour propager de fausses informations, ce hashtag serait supprimé. A l'inverse, les groupes et hashtags en lien avec les antivax qui ne propagent pas de fausse information avérée, resteront accessibles.

Lire également : YouTube aurait fait exploser le nombre de personnes qui croient que la Terre est plate

Instagram affirme également chercher de nouveaux moyens de combattre les fake news. Un message s'affiche déjà, par exemple, lorsqu'un internaute cherche des hashtags en lien avec les opioïdes ou des comportements dangereux – une option similaire est envisagée, à terme, aussi pour les contenus anti-vaccins. Que pensez-vous de cette politique ? Partagez votre avis dans les commentaires !



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
foret amazonienne vente facebook
Des morceaux de la forêt amazonienne sont vendus sur Facebook Marketplace

Des parties de la forêt amazonienne au Brésil ont été mises en vente sur Facebook Marketplace, la section du réseau social dédiée aux ventes entre particuliers. Les internautes derrière ces annonces illégales occupent les terres appartenant aux peuples indigènes sans…

mark zuckerberg faire mal apple
Facebook : Mark Zuckerberg veut “faire mal” à Apple

Il semblerait que Mark Zuckerberg en ait assez du conflit qui oppose Facebook et Apple depuis quelques années. Tim Cook n’a de cesse de critiquer le réseau social sur son utilisation des données, ce qui a visiblement eu raison des…

tiktok android tv
TikTok débarque sur Android TV, l’appli est déjà disponible en France

TikTok a tout rasé sur son passage en 2020. Elle est devenue l’application la plus téléchargée devant Facebook et a généré plusieurs milliards de dollars de recettes. C’est donc tout naturellement que la firme cherche à s’étendre et propose désormais…