Instagram supprime les hashtags liés à des fake news sur les vaccins

Instagram annonce que les hashtags liés à des fake news sur les vaccins seraient désormais supprimés. Ces hashtags peuvent dans certains cas sembler inoffensifs, mais sont utilisés pour propager de fausses informations. L’annonce intervient quelque jours après que plusieurs médias dont CNN Business aient pointé du doigt les pratiques inconsistances de Facebook – qui possède désormais Instagram – en matière de lutte contre la propagation de fake news anti-vaccins.

instagram vaccins

Instagram annonce à nos confrères de Engadget que les hashtags liés à des fakes news avérées sur des vaccins seraient désormais supprimés. Faute de hashtag, il est alors impossible de rechercher des contenus en lien avec celui-ci ou de s’organiser autour de ce dernier. Cela fait deux mois maintenant que Facebook – propriétaire d’Instagram – a promis de combattre la mésinformation autour des vaccins sur ses plateformes. Aux Etats-Unis, comme ailleurs dans le monde, les mouvements anti-vaccins ou antivax gagnent du terrain, souvent favorisés par les bulles informationnelles des réseaux sociaux et les informations (pas toujours fiables) qui peuvent ainsi être montrées aux internautes.

Lire également : Amazon, YouTube et Facebook partent en guerre contre les vidéos anti-vaccin

Instagram part en guerre contre les fake news anti-vaccins

Le problème, c’est qu’à cause de cela, on voit depuis quelques années une résurgence d’épidémies de maladies que l’on croyait quasi-disparues ou sous contrôle, comme la rougeole. Or malgré les déclarations de la firme de Mark Zuckerberg, deux mois plus tard, on trouvait toujours sur Instagram une avalanche de posts reprenant de fausses informations avérées sur les vaccins, comme un lien supposé entre vaccins et autisme, ou entre vaccins et VIH – dès que l’on entre des mots clés comme « vaccins ».

L’annonce d’Instagram aujourd’hui implique que non seulement la plateforme supprimera les hashtags du type #LesVaccinsProvoquentlAutisme, mais aussi des hashtags en apparence inoffensifs, qui rassemblent des contenus douteux – ou en tout cas avérés comme des fake news. Ainsi, même si des groupes antivax commençaient à utiliser un hashtag comme #vaccins1234 pour propager de fausses informations, ce hashtag serait supprimé. A l’inverse, les groupes et hashtags en lien avec les antivax qui ne propagent pas de fausse information avérée, resteront accessibles.

Lire également : YouTube aurait fait exploser le nombre de personnes qui croient que la Terre est plate

Instagram affirme également chercher de nouveaux moyens de combattre les fake news. Un message s’affiche déjà, par exemple, lorsqu’un internaute cherche des hashtags en lien avec les opioïdes ou des comportements dangereux – une option similaire est envisagée, à terme, aussi pour les contenus anti-vaccins. Que pensez-vous de cette politique ? Partagez votre avis dans les commentaires !

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook cache un code secret dans vos photos pour vous espionner

Facebook intègre aux photos publiées sur le réseau social un code secret, révèle un chercheur en cybersécurité australien. D’après l’expert, ces lignes de code permettent au géant californien de pister les images une fois qu’elles sont partagées en dehors de…

Instagram : pourquoi les likes sont désormais cachés ?

Instagram commence à cacher les likes sur les publications, mais aussi le nombre de vues sur les vidéos. Testée dans un premier temps au Canada, cette nouveauté s’étend à d’autres pays en attendant sa généralisation. Tout le monde ne l’accueille…

Twitter en panne pendant une heure : que s’est-il passé ?

Twitter était inaccessible pendant environ une heure dans la soirée du jeudi 11 juillet 2019. Le réseau social évoque un « changement de configuration interne » comme cause du problème technique. Pour le plus grand bonheur de Donald Trump, tout est désormais…

Instagram affiche désormais une popup anti-harcèlement en cas d’insultes

Instagram lance plusieurs fonctionnalités contre le harcèlement : l’application affiche désormais un message incitant l’utilisateur à modifier son message lorsqu’il poste des insultes, mais offre également un nouvel outil, « Restrict » aux utilisateurs pour bloquer ou restreindre les commentaires malveillants postés…

Instagram assure ne pas espionner vos messages

Instagram n’espionne pas vos messages pour vous diffuser des pubs ciblées, assure Adam Mosseri, le patron du réseau social. La plateforme, tout comme Facebook ou encore Google sont régulièrement accusés d’être envahissants sur la vie privée des utilisateurs. Jusqu’où vont-ils…