Amazon, YouTube et Facebook partent en guerre contre les vidéos anti-vaccin

Amazon vient de retirer des documentaires anti-vaccin de sa plateforme Prime Video quelques jours après une action similaire entreprise par YouTube. Cette décision d’Amazon intervient à la suite d’une lettre adressée à Jeff Bezos par un parlementaire américain. Il s’inquiétait des conséquences des vidéos qui dissuadent les parents de faire vacciner leurs enfants.

Amazon YouTube et Facebook contre les vidéos anti-vaccin

Il y a quelques semaines, YouTube avait décidé d’enterrer les vidéos qui véhiculent des théories conspirationnistes. Fin février, la plateforme est allée plus loin en s’attaquant particulièrement aux vidéos anti-vaccin. En plus de disparaître progressivement du système de recommandation, les contenus qui discréditent les campagnes de vaccination ne sont plus monétisés. Amazon vient d'emboîter le pas à YouTube en supprimant purement et simplement ce genre de vidéo de son catalogue.

Les vidéos anti-vaccin prennent du terrain : Amazon, YouTube et Facebook lancent une offensive

Amazon Prime Video est certes beaucoup moins populaire que Netflix mais ses abonnés sont loin d’être négligeables, surtout aux États-Unis. Adam Schiff, un élu américain a envoyé une lettre à Jeff Bezos, lui demandant de prendre des mesures contre les vidéos anti-vaccin que l’on retrouve facilement sur la plateforme. Le parlementaire tire la sonnette d’alarme après la résurgence des cas de rougeole aux Etats-unis. Une épidémie se propage en effet dans le pays, et particulièrement dans l’Etat de Washington.

Amazon n’a pas tardé à réagir. Après la lettre publique adressée à Jeff bezos, la plateforme a retiré plusieurs vidéos de son catalogue, dont un documentaire intitulé Vaxxed ou Shoot ‘Em Up: The Truth About Vaccines ou encore le film Man Made Epidemic.

Les contenus qui dissuadent les parents de vacciner leurs enfants sont légion sur Internet. Facebook et Pinterest ont eux aussi annoncé des mesures pour lutter contre les publications qui entrent dans cette catégorie. Pour ces géants du web, la liberté d’expression a ses limites et ne saurait être admise pour des cas qui mettent en danger la santé publique.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Chrome : Google va bloquer les faux sites HTTPS non sécurisés

Dans une prochaine mise à jour, Google Chrome va s’attaquer aux sites web présentant des pages HTTPS qui n’offrent pas les garanties de sécurité du standard. Il existe en effet de nombreuses pages web en HTTPS mais qui chargent du contenu non…

WiFi 6 : qu’est ce que c’est et à quoi ça sert ?

Le WiFi 6 commence peu à peu à s’imposer comme le standard des connexions sans fil domestiques. Mais à quoi correspond cette appellation exactement ? Quelles différences avec les autres générations de WiFi ? À quoi sert vraiment le WiFi…

Microsoft Edge et Internet Explorer : Flash sera supprimé en 2020

Microsoft a précisé quels sont ses plans pour la technologie Flash pour ses navigateurs Microsoft Edge et Internet Explorer. La firme de Redmond annonce une suppression complète pour fin 2020, mais avec des changements progressifs apportés par des mises à…

IPTV : l’ALPA demande à Google de déréférencer une série de sites web

L’IPTV continue d’inquiéter les ayants droit et divers organismes de défense de leurs intérêts. L’ALPA, l’association de lutte contre la piraterie audiovisuelle veut nuire à la visibilité des fournisseurs de services d’abonnement qui permettent aux utilisateurs d’accéder à des milliers…